[Test] Macbook Air 2014 : faut-il craquer pour l’ultraportable d’Apple ?

9/10

Macbook Air 2014

On aime
  • Son prix baisse de 100&euro
  • , Performances en légère amélioration
On n’aime pas
  • Pas d'écran Retina, Pas de Thunderbolt 2
Verdict :

Le Macbook Air 2014 est une excellente machine, un ultraportable de référence. Ses performances de haute volée sont accompagnées d’une finition sans faille dans des matériaux solides. Le tout est saupoudré d’une autonomie impressionnante. En définitive, c’est un excellent PC portable.

plus

Comme à son habitude, Apple a choisi le printemps pour mettre à jour ses ultaportables. Le Macbook Air 2014 ne change pas radicalement par rapport à l’édition précédente. Même design et presque la même fiche technique que l’an passé. Et pour cause, le constructeur californien se repose sur Intel qui n’a pas vraiment révolutionné ses puces l’an dernier. Le fondeur s’est contenté d’une légère amélioration (+ 100 MHz) sur son Haswell. Résultat : le Macbook Air n’a que peu progressé ? Pour autant reste-t-il une machine de référence ? Réponse dans notre test.

5 raisons de craquer (ou pas) pour le nouveau Macbook Air ?

1 – Oui – Parce qu’il est quand même plus performant

100 MHz de plus, ça ne change pas la vie, mais c’est toujours ça d’acquis. La différence de puissance ne saute évidemment pas aux yeux entre la version 2014 du Macbook Air et son prédécesseur. Néanmoins, les performances affichent une légère hausse. De plus, cette année, les machines vendues par Apple sont automatiquement équipées de Mac OS Mavericks qui apporte des améliorations notables notamment sur l’autonomie. A noter également que ce « boost » des performances et plus significatif sur la version 13 pouces par rapport à la version 11 pouces.

2 – Oui – Parce qu’il est moins cher qu’avant

Après les 100 MHz, place aux 100€… C’est l’autre bonne nouvelle de cette édition 2014 du Macbook Air qui voit son prix baisser. Toutes les versions sont affichées à 100 euros de moins que leur équivalent de l’an dernier. Concrètement, le 11 pouces démarre à 899€. Quant à la version 13 pouces, elle est commercialisée à 999€.

3 – Non – Parce qu’il n’évolue pas assez

Certes, les Macbook n’évoluent pas aussi vite que les iPhone. Et si chaque nouvelle édition d’un Macbook Air ne représente pas une révolution, il est tout de même permis de rêver. Ainsi, plusieurs observateurs espéraient l’arrivée du Thunderbolt 2 sur les ultraportables d’Apple. Après tout la norme est déjà déployée sur les Macbook Retina et sur le Mac Pro… D’autres attendaient l’arrivée de SSD avec une capacité supérieure à 500 Go, il faudra encore attendre. Enfin quid de la version 15 pouces, souvent annoncée, jamais avérée.

4 – Non – Parce qu’il n’est toujours pas Retina

Que dire de l’écran Retina qui s’étend chaque année dans la gamme des ordinateurs à la pomme mais qui se refuse toujours au Macbook Air ? C’est l’une des technologies les plus connues du grand public (notamment grâce à l’écran de l’iPhone) et c’est une déception de ne pas la voir au moins en option sur l’ultraportable d’Apple. Rendez-vous en 2015 ?

5 – Oui – Parce que c’est un champion de l’autonomie

L’autonomie du Macbook Air est l’un de ses principaux avantages. Sur notre modèle de test (un 13 pouces haut de gamme), elle a dépassé les 11h30, en utilisation intensive. C’est mieux que l’édition 2013 du Macbook air, bien qu’il semble que le gain soit plus imputable à Mavericks qu’aux 100 MHz de la nouvelle puce d’Intel. Qu’importe, au final le Macbook Air est un monstre d’autonomie.