Accueil » Actualité » [Test] Mi Home : que vaut la caméra à bas prix de Xiaomi ?

[Test] Mi Home : que vaut la caméra à bas prix de Xiaomi ?

La Mi Home Camera n’est pas chère : seulement 35 €. Malheureusement, ce n’est pas une bonne affaire parce que Xiaomi n’a pas apporté le soin nécessaire à son produit.

Image 2 : [Test] Mi Home : que vaut la caméra à bas prix de Xiaomi ?
3/10

Xiaomi Mi Home Security Camera

34,74€ > Banggood
On aime
  • La qualité des vidéos en plein jour – si le WDR est activé
  • Les performances en audio
On n’aime pas
  • Les vidéos de nuit
  • L’application Android nécessite un accès aux données personnelles
  • Pas de stockage en ligne
  • Des fonctionnalités inégales
Verdict :

Difficile de recommander cette Mi Home malgré son prix très attractif. La qualité des vidéos est inégale, il n’est pas possible de stocker les images dans le cloud et certaines fonctions clés ne sont pas à la hauteur. De plus, si vous utilisez un téléphone Android, évitez de télécharger l’application qui insiste pour accéder à vos données personnelles. Si vous avez besoin d’une caméra de vidéosurveillance à petit prix, orientez-vous plutôt vers l’Ezviz Mini O. Elle offre une meilleure qualité d’image que la Mi Camera tout en étant également plus sûre.

plus

Bien qu’elle ne coûte pas bien cher, cette caméra de vidéo surveillance Mi Home de Xiaomi n’a rien d’un bon plan. Certes, les vidéos sont généralement bonnes quand l’éclairage est suffisant et l’audio est de bonne tenue, mais globalement la qualité est inégale. En témoignent les vidéos nocturnes ou encore l’absence de stockage des images dans le cloud. De plus, l’application compagnon sous Android requiert l’accès aux contacts et au calendrier. Des données personnelles qui n’ont rien à voir avec le contrôle d’une caméra de vidéosurveillance.

Définition1080p
Angle de vision
130 degrés
Vision nocturne
Huit leds 940-nm
Connectivité802.11 b/g/n 2.4 GHz/5GHz
CompatibilitéAmazon Alexa and IFTTT
AudioDeux voies
OS supportés
Android 4.0 ou iOS 8.0
StockageMicroSD / compatible NAS

Oui et non, pour la conception

Plutôt légère, la Mi Home est également peu encombrante avec des dimensions de 61 x 101,6 x 3,2 mm (6,35 mm en son point le plus épais). Elle peut pivoter à 180° en avant et en arrière, bien ancrée sur sa base blanche de 79 mm. Celle-ci est dépourvue de trous ou de tout autre moyen pour la fixer à un mur.

Image 3 : [Test] Mi Home : que vaut la caméra à bas prix de Xiaomi ?Autour de l’objectif se trouvent une lumière qui indique l’état de la caméra, et huit LED infrarouges de 940 nanomètres pour la vision nocturne. Le cordon d’alimentation, d’une longueur d’environ 1,8 m, est au format mini-USB, et un emplacement pour une carte mémoire microSD (non incluse) est intégré sur le côté. Enfin, un micro prend place sur la partie inférieure et un haut-parleur au dos.

Non, pour la qualité des vidéos

La Mi Home est équipée d’un capteur CMOS 2 mégapixels de 1/2,9 pouces qui enregistre des vidéos en Full HD (1920 x 1080 pixels) avec un champ de vision de 130 degrés. Lors de nos tests, la qualité des vidéos allait de mauvaise à très bonne en fonction des conditions d’éclairage.

La Mi Home dispose d’un réglage optionnel intéressant : il est possible d’activer ou de désactiver le WDR (Wide Dynamic Range ou plage dynamique large). Sans WDR, nos vidéos enregistrées en plein jour n’avaient rien d’attrayant avec des couleurs foncées. Une fois la fonction activée, les vidéos gagnent en qualité ; les couleurs sont plus fidèles, et la luminosité tout comme le contraste sont mieux gérés. Dans nos deux vidéos de test, on arrive à voir distinctement les détails (comme le visage d’une personne), malgré une pixelisation marquée.

Malheureusement, le WDR (qui a surtout un impact sur la colorimétrie) n’a aucun effet sur la mauvaise qualité des vidéos en vision nocturne de la Mi. Alors que les huit diodes infrarouges de 940 nm de la caméra éclairent des objets jusqu’à 10 mètres de distance, nos vidéos de nuit en noir et blanc sont trop contrastées. La perte de détails est flagrante et le flou important. Les visages ne sont reconnaissables que lorsque le sujet regarde directement l’objectif et qu’il est pratiquement immobile.

À l’instar de la Ezviz Mini O 1080p, la Mi est dotée d’un système audio bidirectionnel full-duplex. Le son de la caméra diffusé sur un appareil mobile est à la fois clair et audible. On note simplement un léger écho. En revanche, en utilisant le téléphone pour parler à la personne filmée via le haut-parleur de la caméra, le son manque de puissance même s’il reste clair. Enfin, alors que l’audio des vidéos enregistrées est bien audible quand on les lit sur un smartphone, les fichiers MP4 sauvegardés sur la carte mémoire n’ont pas de son.

Oui et non, pour la détection de mouvements

Les outils de détection de mouvement de la Mi laissent un goût d’inachevé. Les fonctionnalités pour la détection de mouvement sont riches, mais il faut trop de clics pour les activer. De même, la programmation est limitée.

Image 4 : [Test] Mi Home : que vaut la caméra à bas prix de Xiaomi ?Contrairement aux autres caméras qui vous avertissent des mouvements dans des zones définies par l’utilisateur, la grille de la Mi vous permet d’assigner un niveau de priorité à chaque carré qui la compose : haut, moyen, bas ou désactivé. Malheureusement, le réglage de cette sensibilité nécessite bien trop de clics comme on le disait plus haut. Il aurait mieux valu laisser l’utilisateur dessiner un rectangle plus grand à l’écran et ensuite lui laisser régler le niveau de sensibilité pour l’ensemble de la section.

Image 5 : [Test] Mi Home : que vaut la caméra à bas prix de Xiaomi ?Il est également possible de sélectionner la fréquence des notifications en cas de détection de mouvements toutes les 5, 10 ou 30 minutes. On aurait préféré définir la durée de son choix.

La programmation permet de définir un seul et unique créneau horaire pour tous les jours de la semaine, rien de plus. En revanche, la fonction de gardiennage fonctionne avec le Bluetooth de sorte que la caméra se met en veille quand vous rentrez chez vous.

Oui et non, pour l’absence de stockage dans le cloud

Xiaomi ne propose aucune solution de stockage dans le cloud, pas même moyennant un abonnement. Cependant, l’application est compatible avec les NAS afin d’enregistrer les vidéos sur un réseau local ou dans un cloud personnel.

De plus, la Mi Home est équipée d’un emplacement pour une carte microSD jusqu’à 64 Go.

Non, pour l’application mobile

L’application mobile de Xiaomi est disponible sur Google Play et l’App Store. Cependant, au moment de l’installer sur un terminal Android, elle vous demandera de lui donner la permission d’accéder à toutes les données de votre téléphone, y compris vos contacts et votre calendrier (ce n’est pas le cas avec la version iOS). Compte tenu de cette véritable intrusion dans la vie privée, mieux vaut ne pas l’utiliser. Sur iPhone l’application est moins intrusive et les permissions sont plus en phase avec les besoins d’une caméra de vidéosurveillance.

Image 6 : [Test] Mi Home : que vaut la caméra à bas prix de Xiaomi ?Les icônes affichées sur la page d’accueil sont suffisamment claires. Elles offrent un accès pratique et direct aux fonctions clés, telles que Sleep, Talk et Records (pour les vidéos enregistrées).

Image 7 : [Test] Mi Home : que vaut la caméra à bas prix de Xiaomi ?L’application centralise les contrôles sur une seule page, et on apprécie les nombreuses options. Il est par exemple possible de donner un accès complet à la caméra aux autres membres de la famille, ou limiter les autorisations pour qu’ils n’accèdent qu’au flux en temps réel. Malheureusement, on ne peut pas dire que tous les paramètres soient vraiment intuitifs et l’assistance technique de Xiaomi se limite aux problèmes de base.