Accueil » Actualité » L’aéroport de Gatwick va tester un robot pour garer les voitures

L’aéroport de Gatwick va tester un robot pour garer les voitures

Image 1 : L'aéroport de Gatwick va tester un robot pour garer les voitures

L’aéroport de Gatwick expérimentera une flotte de robots voituriers pour faire entrer un tiers de voitures supplémentaires au sein du même parking et réduire le stress des voyageurs. Le projet pilote durera trois mois. Le fait qu’il soit réalisé durant une période de très forte affluence permettra de vérifier l’efficacité du robot.

Les clients doivent le robot à l’avance. Il arrive après un simple appui sur le smartphone. Stan glisse une rampe similaire à celle d’un chariot élévateur sous le châssis. Grâce à un GPS de qualité militaire, il transporte les voitures vers une zone sécurisée. Ensuite, il évalue la taille et la forme du véhicule, de manière à le garer le plus efficacement possible.

Comme l’ouverture des portes n’est pas nécessaire, chaque véhicule occupe le minimum d’espace possible. Pour éviter les erreurs, les réservations sont liées au numéro de vol. Les passagers pourront ainsi récupérer leur voiture en toute sécurité.

>>> Des drones autonomes chassent les oiseaux des aéroports

Image 2 : L'aéroport de Gatwick va tester un robot pour garer les voitures

Des essais similaires sont en cours dans les aéroports de Paris, Lyon et Düsseldorf. Même si le robot n’y assure que le rôle d’un voiturier, Stéphane Evanno, co-fondateur de Stanley Robotics, souligne que Stan est « plus qu’un simple voiturier. » D’après lui, le feed-back est vraiment positif. Ils ont procédé à un test de 5 mois à Roissy-Charles de Gaulle en 2018. De nombreux passagers ignoraient l’existence du robot, ils ont été étonnés par l’efficacité du système.