Accueil » Test » [Test] Samsung Galaxy Note II : Super Galaxy S3 ou petite tablette ?

[Test] Samsung Galaxy Note II : Super Galaxy S3 ou petite tablette ?

1 : Samsung retente le Note 3 : Un véritable téléphone 4 : Le S-Pen, le meilleur ami du doigt 5 : Jelly Bean sauce Samsung 6 : Le multimédia ne se résume pas à la vidéo 7 : Galaxy Note 2 : le bilan

Le cinéma dans la poche

Image 1 : [Test] Samsung Galaxy Note II : Super Galaxy S3 ou petite tablette ?Impossible de passer à côté du gabarit de ce nouveau Note II. L’écran occupe une belle partie de l’appareil, du haut de ses 5,5 pouces. Le 0,2 pouce supplémentaire ne se ressent pas une fois en main, avec seulement 4 mm de plus en hauteur. L’épaisseur se paie le luxe de réduire de 0,3 mm tandis que le poids tombe à 183 grammes (-5g). Ce n’est pas léger, mais compte tenu des dimensions du Note II, ce n’est pas choquant une fois en main.

Son écran est son principal atout. De type Super AMOLED, qui a déjà prouvé ses nombreuses qualités. On s’y attendait, surtout de la part d’un produit qui mise essentiellement sur son affichage. La luminosité est très bonne, il suffit de pousser le réglage au maximum pour s’en convaincre : la lecture au soleil, même s’il est bien difficile d’en trouver en ce début d’automne, ne pose pas de problème. 

Exit le Pentile


Quant à la lisibilité, elle est du même acabit. Les ingénieurs ont eu la bonne idée de ne pas intégrer une matrice Pentile, offrant par conséquent une qualité d’image supérieure au premier essai de Samsung. La définition du Galaxy Note II évolue par rapport au premier : 1 280 x 720 contre 1 280 x 800. Un changement qui permet de basculer l’affichage en 16/9 et de dire adieu aux bandes noires autour des vidéos. La lecture des vidéos en 1080p en profite largement. Le lecteur multimédia du Galaxy Note II gère nativement la plupart des formats vidéos (mkv, divX, Xvid, WMV et h264), ce qui évite le téléchargement d’une autre application.

Image 2 : [Test] Samsung Galaxy Note II : Super Galaxy S3 ou petite tablette ?Pour s’assurer de la parfaite fluidité de l’ensemble, Samsung a donné des ailes à sa Phablet. Ses caractéristiques techniques en font l’un des smartphones les plus performants du marché : processeur quatre coeurs Exynos issu du Galaxy S3, dont la fréquence a été revue à la hausse, soit 1,6 GHz (contre 1,4 GHz sur le S3), 2 Go de mémoire vive (le double du S3) ainsi qu’une batterie généreuse de 3 100mAh, tout simplement ce qui se fait de plus gros à l’heure actuelle dans un téléphone. À titre de comparaison, le Note I comptait sur « seulement » 2 500 mAh.

Sommaire :

  1. Samsung retente le Note
  2. Le cinéma dans la poche
  3. Un véritable téléphone
  4. Le S-Pen, le meilleur ami du doigt
  5. Jelly Bean sauce Samsung
  6. Le multimédia ne se résume pas à la vidéo
  7. Galaxy Note 2 : le bilan