Accueil » Test » [Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplement

[Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplement

1 : Design et prise en main 2 : Écran 3 : Performances 5 : Photos 6 : Interface et navigation

Autonomie

Image 1 : [Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplement

Si la nouvelle puce Exynos 8895 et sa gravure en 10 nm permettent davantage de puissance de calcul, Samsung a également mis l’accent sur une meilleure gestion de l’énergie. Il faut dire que pour son Galaxy S8, le défi de Samsung est important : faire oublier les explosions de batterie qui ont mis fin à la courte vie du Galaxy Note 7.

>>> Autonomie : quels smartphones ont la plus grosse ?

Image 2 : [Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplement

Afin d’évaluer l’autonomie du smartphone, nous l’avons utilisé jusqu’à ce que sa batterie soit complètement épuisée. Dans ce cadre, nous nous sommes servi du smartphone comme de notre appareil principal, en l’utilisant pour consulter les réseaux sociaux, regarder des vidéos en ligne, passer quelques appels, écouter de la musique ou naviguer sur Internet, mais également avec des phases de veille. Durant ces phases, l’écran du smartphone n’est pas complètement éteint grâce à la fonction Always On. Si la plupart des LED du Galaxy S8 restent éteintes, pour les parties noires, l’heure, les notifications, la batterie restant ou la date. Dans ce cadre, nous avons pu tester le smartphone pendant plus de 31 heures consécutives. Un score correct, qui peut permettre de faire fonctionner le smartphone pendant deux jours et une nuit, mais qui n’est cependant pas extraordinaire. On notera cependant que, d’après Samsung, au bout de deux ans, le Galaxy S8 devrait conserver 95 % de son autonomie, là où de nombreux smartphones concurrents perdent la moitié de leur durée de vie.

Image 3 : [Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplementLe mode always on du Galaxy S8 permet d’afficher en permanence certaines informations

Concernant la recharge, Samsung propose bien un chargeur rapide avec son smartphone. Celui-ci permet de charger 36 % de la batterie en 30 minutes, 50 % en 41 minutes, 72 % en une heure et 100 % en une heure et 41 minutes. Des chiffres plutôt bons pour une batterie de 3000 mAh, mais qui sont loin des résultats affichés par le protocole Quick Charge de Qualcomm ou même des smartphones de Huawei comme le Mate 9. On notera par ailleurs que le Galaxy S8 est compatible avec la recharge sans fil par induction grâce au protocole Qi. Si Samsung propose son propre socle de recharge à 79 euros, il est cependant possible de passer par un autre modèle, moins cher.

Enfin, afin d’avoir des résultats d’autonomie plus objectifs que la simple utilisation, qui peut varier d’un consommateur à un autre, nous avons également utilisé l’application PC Mark et son option benchmark Work 2.0 battery life. Nous avons pu ainsi faire tourner le smartphone pendant 6h20. Un score assez peu élevé par rapport aux smartphones dotés de grosses batteries, ou même par rapport au Galaxy S7, qui parvenait à un score de 7h20, ou au Galaxy S7 Edge et ses 7h17. Dans l’ensemble, l’autonomie ne semble donc pas être le point fort du Samsung Galaxy S8. C’est cependant à l’usage, après des mois d’utilisation, que l’on saura si le smartphone tient ses promesses de conserver les capacités de sa batterie même après plusieurs années d’usage.

Sommaire :

  1. Design et prise en main
  2. Écran
  3. Performances
  4. Autonomie
  5. Photos
  6. Interface et navigation