Accueil » Test » [Test] Surface Pro 2 : on prend la même et on recommence ?

[Test] Surface Pro 2 : on prend la même et on recommence ?

1 : Bref petit rappel des faits 2 : Ce qu’apporte le changement de processeur 3 : Autonomie et température 5 : Retour sur les problèmes de stockage 6 : Pareil, mais plus ?

Nouveau socle et clavier inédit

Image 1 : [Test] Surface Pro 2 : on prend la même et on recommence ?Voilà l’une des mises à jour « matérielles » les plus importantes de la tablette : l’appareil peut être désormais incliné selon deux positions, alors que la première version n’en comptait qu’une. Cela n’a l’air de rien, mais avec Surface Pro 2, on a beaucoup moins de mal à manipuler la tablette dans toutes sortes de situations, surtout si on couple la tablette à un clavier. Là où il n’était pas toujours évident d’utiliser la première version de l’appareil sur ses genoux (même si c’était parfaitement possible, la situation n’était pas tenable sur plus d’une quinzaine de minutes), la Surface Pro 2 est parfaitement exploitable lorsqu’on est assis dans un canapé, dans les transports en commun, etc. Le pied qui permet de soutenir la tablette reste toujours aussi stable, et la tablette conserve de sa robustesse. Pour tout le reste, la tablette n’a pas changé d’un iota. On y profite donc de la même connectique, de la même épaisseur (1,35 cm), du même poids (913 grammes), etc.

Et le clavier ? Il n’a pas changé ?

Image 2 : [Test] Surface Pro 2 : on prend la même et on recommence ?

Au niveau des accessoires, la Surface Pro 2 nous est parvenue avec un Touch Cover 2. Là, il y a du nouveau. La différence entre l’ancienne version et la nouvelle ? La disposition des touches du clavier, tout d’abord. Celles-ci sont plus accessibles, notamment la touche [shift]. Mais surtout, le clavier est rétroéclairé. Voilà une fonctionnalité qui manquait à la première édition. Bref, le clavier devient plus confortable à utiliser, et peut presque égaler le Type Cover, même si nous continuons à préférer ce dernier pour un usage intensif.

D’autres accessoires à venir… mais l’année prochaine

Image 3 : [Test] Surface Pro 2 : on prend la même et on recommence ?D’autres accessoires devraient également rejoindre la famille Surface, comme un adaptateur pour le clavier-cover, qui permet de l’utiliser même lorsqu’il n’est pas connecté à la tablette (prix annoncé : 59,99 dollars, déjà en précommande sur le magasin en ligne américain de Microsoft). Et la tablette profitera d’ici le début de l’année 2014 d’une batterie d’accessoires plutôt bienvenus. Un « dock » proposera de connecter l’appareil à une prise Ethernet, ce qui est plutôt un soulagement quand il s’agit de rapatrier de très volumineux fichiers (ceux qui ont fait la mise à jour de Windows 8.0 vers la 8.1 sur la première Surface Pro via le Windows Store et en Wi-Fi savent de quoi il en retourne). Ce même dock disposera également d’une sortie vidéo, laquelle permettra d’afficher une image en 3840 x 2160 pixels.Il sera également possible de prolonger l’autonomie de la batterie de 50 %, grâce au Power Cover, lequel fait office de protection, de clavier, et de chargeur supplémentaire. Sans oublier le Surface Music Kit : cette petite cover est en réalité une table de mixage dédiée aux musiciens.

Sommaire :

  1. Bref petit rappel des faits
  2. Ce qu’apporte le changement de processeur
  3. Autonomie et température
  4. Nouveau socle et clavier inédit
  5. Retour sur les problèmes de stockage
  6. Pareil, mais plus ?