Accueil » Test » [Test] Surface RT : que vaut la tablette Microsoft ?

[Test] Surface RT : que vaut la tablette Microsoft ?

1 : Un enjeu de taille pour Redmond 2 : Une belle tablette pour deux Cover 4 : De Windows 8 à Windows RT : un petit monde de différences 5 : Test de compatibilité des périphériques sous Windows RT 6 : Question d’usage 7 : En conclusion : on achète ? On n’achète pas ?

Des performances matérielles intéressantes

Image 1 : [Test] Surface RT : que vaut la tablette Microsoft ?

L’appareil que nous avons testé est équipé d’un processeur Tegra 3 à 4 cœurs, cadencé à 1,30 GHz. Il est équipé de 2 Go de mémoire, comme tous les autres modèles de la gamme Surface / Windows RT (pour avoir 4 Go, il faudra se tourner vers la version Pro de Surface, nantie d’un Core i3 Ivy Bridge et de Windows 8, plutôt que de RT). Les performances de la machine sont dans la lignée de celles que nous avions constatées lors de notre précédent test de la tablette Qualcomm / Windows RT. On obtient ainsi un score de 951,1 ms sous SunSpider (plus le chiffre est bas, meilleurs sont les résultats). En comparaison, un iPad 3 affiche un résultat de 1441, alors qu’un iPad 4 délivre une note de 783 ms. L’appareil est donc assez puissant, même s’il n’est pas un foudre de guerre. Enfin, un très bon point est à souligner : la tablette ne chauffe presque pas, même après une utilisation intense.

Côté multimédia

Sans représenter une révolution en la matière, la tablette délivre un bon niveau sonore. S’il fallait résumer, on pourrait dire que la machine propose un niveau audio au-dessus de la moyenne par rapport aux tablettes Android ou iPad, mais que pour regarder un film complet en huis clos, il reste préférable de lui adjoindre une petite paire d’enceintes. En évoquant les films, signalons au passage que l’appareil est seulement capable de relire des vidéos en AVI, MOV, MP4 ou WMV. Pas de MPEG-1, ni MPEG-2, et encore moins de conteneurs comme le MKV.
La tablette Surface dispose de deux webcams de 720p chacune, l’une en façade et l’autre à l’arrière de l’appareil. La qualité des photos prises à l’aide de l’appareil est tout juste correcte : l’image est granuleuse, surtout dans les zones sombres. Bref, on se servira de l’appareil comme d’un appareil photo d’appoint, mais pas pour réaliser des clichés que l’on conserve fièrement.

Sommaire :

  1. Un enjeu de taille pour Redmond
  2. Une belle tablette pour deux Cover
  3. Des performances matérielles intéressantes
  4. De Windows 8 à Windows RT : un petit monde de différences
  5. Test de compatibilité des périphériques sous Windows RT
  6. Question d’usage
  7. En conclusion : on achète ? On n’achète pas ?