Accueil » Test » [Test] Ultra HD (4K) : on craque ou pas ?

[Test] Ultra HD (4K) : on craque ou pas ?

1 : Ca arrive, qu'en penser ? 2 : Oui, parce que c’est mieux défini que du Full HD 3 : Non, parce que je peux jeter ma collection de DVD 5 : Non, parce qu’il faut vider son salon et son portefeuille (pour l'instant) 6 : Non, parce que ça n’apporte rien aux jeux vidéo 7 : Bilan

Non, parce qu’il n’y a pas de contenu (pour l’instant)

C’est le problème majeur de l’Ultra HD. Il n’y a actuellement aucun contenu physique disponible dans ce format. Il y a quelques années, l’industrie du cinéma avait trouvé avec le Blu-ray le support idéal pour sortir dans les bacs ses films en Full HD. Aujourd’hui, l’Ultra HD demande beaucoup plus que 50 Go pour tenir sur une galette.

Suite aux annonces consécutives de RED, Netflix et Amazon, il se murmure de plus en plus que le salut pourrait venir de la VOD. RED a présenté son boîtier de VOD 4K, le Redray. Amazon a annoncé pour sa part le 6 janvier dernier qu’il avait conclu des accords avec des majors, dont la Warner et la 20th Century Fox, pour promouvoir la 4K via son service Instant Video. Enfin, Netflix s’est illustré lors du CES 2014 en affichant des séries en Ultra HD sur les téléviseurs de LG et Sony. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, y était d’ailleurs pour rencontrer cet acteur de la VOD, afin d’envisager son implantation en France. Mais pour le moment, nous ne pouvons nous tourner que vers YouTube, seul service en ligne à proposer des contenus Ultra HD en France actuellement. Le catalogue est mince et la qualité n’est pas au rendez-vous à cause d’une compression de mauvaise qualité. Ce sera d’ailleurs un souci avec la VOD en Ultra HD. Le débit requis par un rendu vidéo UHD satisfaisant serait de 15 Mbits, selon Netflix. La majorité des foyers français en est bien loin avec une moyenne de 5,7 Mbits au second trimestre 2013.

Image 1 : [Test] Ultra HD (4K) : on craque ou pas ?
De facto, il faudra certainement passer par le support physique dans un premier temps afin d’inonder le marché de contenus compatibles Ultra HD. C’est en ce sens que travaillent certaines entreprises comme Singulus Technologies qui prépare un Blu-ray 4K. Ce dernier se compose de trois couches pour un total de 100 Go. Ce n’est pas une nouveauté. On l’appelait jusqu’alors le BD-XL. Néanmoins Singulus Technologies pousse son projet pour que le consortium Blu-ray en fasse un standard. Samsung se fait l’écho de cette entreprise. Son vice-président australien, Philip Newton, explique ainsi que ce Blu-ray 4K pourrait arriver avant la fin de l’année sur le marché. La firme sud-coréenne travaillerait d’ailleurs déjà sur un lecteur compatible.

Sommaire :

  1. Ca arrive, qu'en penser ?
  2. Oui, parce que c’est mieux défini que du Full HD
  3. Non, parce que je peux jeter ma collection de DVD
  4. Non, parce qu’il n’y a pas de contenu (pour l'instant)
  5. Non, parce qu’il faut vider son salon et son portefeuille (pour l'instant)
  6. Non, parce que ça n’apporte rien aux jeux vidéo
  7. Bilan