Accueil » Dossier » Tilt & Shift : maîtriser la netteté et les perspectives de ses photos

Tilt & Shift : maîtriser la netteté et les perspectives de ses photos

1 : Qu’est-ce que le « Tilt-Shift » ? 2 : Les effets du Tilt-Shift 4 : Le Tilt-Shift via Photoshop 5 : Des objectifs tilt (à bascule) accessibles 6 : Le Tilt-Shift à l’aide d’un matériel très spécialisé 7 : Maîtriser la netteté par les mouvements de bascule (Tilt) 8 : Le contrôle des perspectives grâce au décentrement (Shift)

Les logiciels en ligne : le Tilt-Shift facile et pas cher

Image 1 : Tilt & Shift : maîtriser la netteté et les perspectives de ses photosLe matériel spécifique permettant de maîtriser le tilt-shift à la prise de vue est généralement cher (même s’il existe des exceptions, nous y reviendrons plus tard) et exige au minimum la possession d’un boitier réflex et d’objectifs spécifiquement conçus pour cet usage. Il existe néanmoins plusieurs logiciels accessibles en ligne tels que TiltShift generator ou TiltShift maker qui permettent de simuler les effets des bascules (tilt) et donc de retoucher la netteté de vos images, mais pas les perspectives. Les possibilités de réglage varient en fonction des logiciels et, si vous souhaitez simplement transformer des paysages en maquette, le « truc » consiste à le faire à partir de plans larges réalisés en plongée, l’effet est garanti. Ces applications sont efficaces, intuitives et elles vous laissent le choix d’un nombre de paramètres suffisant pour obtenir une image finale tout à fait satisfaisante.

Attention tout de même, car ces logiciels ont leurs limites. TiltShift Maker reste gratuit tant que la taille de l’image finale n’excède pas 2000×1333 pixels (soit une définition de 3,3 mégapixels, supérieure au full HD et suffisante pour un tirage 10×15 cm de bonne qualité), le côut reste malgré tout raisonnable pour les tailles supérieures : compter entre 3,5 et 5 cts de dollar pour une image de 21 mégapixels. Le poids du fichier ne peut être supérieur à 20 Mo, ce qui laisse une marge confortable (un Jpeg en qualité maximale de 21 mégapixels issu du Canon 5D MkII par exemple pèse entre 4 et 8,5 Mo).

TiltShift generator est par contre limité à la taille maximale de 1600 pixel de côté par image (à peine inférieure à la définition nécessaire pour un 10×15 à 300 dpi, mais toujours suffisante pour un écran). Il existe également des applications permettant d’obtenir des résultats similaires directement sur un Smartphone ou une tablette numérique (ex : TiltShift generatorversion smartphone ou TiltShift destinées à l’iphone ou à l’ipad). Ces versions sont payantes, mais leur prix reste généralement inférieur à 3,00 euros.

Sommaire :

  1. Qu’est-ce que le « Tilt-Shift » ?
  2. Les effets du Tilt-Shift
  3. Les logiciels en ligne : le Tilt-Shift facile et pas cher
  4. Le Tilt-Shift via Photoshop
  5. Des objectifs tilt (à bascule) accessibles
  6. Le Tilt-Shift à l’aide d’un matériel très spécialisé
  7. Maîtriser la netteté par les mouvements de bascule (Tilt)
  8. Le contrôle des perspectives grâce au décentrement (Shift)