Accueil » Actualité » TorrentSpy craint le Peer

TorrentSpy craint le Peer

torrentspy filtre contenusLe moteur de recherche de torrents connu sous le nom de TorrentSpy, commence à courber l’échine face à l’imbroglio judiciaire qui se tisse autour de lui. Il faut dire qu’il recense des milliers de liens vers des téléchargements illégaux.

Le filtre ou les flics

Depuis quelques temps, TorrentSpy est traqué par les détenteurs de droits d’auteurs, sur le terrain de la délation : poussé à délivrer des informations sur ses utilisateurs, afin que ceux-ci puissent être jugés pour téléchargement illégal, TorrentSpy n’a jusqu’ici pas spécialement coopéré.

Si son combat contre la publication des données d’utilisateurs est toujours d’actualité, TorrentSpy semble baisser la garde dans celui des filtres anti-piratage. Plutôt que de dénoncer ses propres clients, le moteur de recherche préfère ajouter à son application un outil de filtrage de contenus, appelé FileRights. Ce filtre détecterait les empreintes de fichiers non libres de droits, et les retirerait automatiquement des résultats de recherche.

Même constat chez ISOHunt

ISOHunt, un autre outil de recherche lié à Torrent, devrait suivre la voie de son concurrent TorrentSpy et appliquer ce même système de filtres. On ignore toutefois l’impact réel de cet outil, comptant sur le marquage des fichiers par les ayant-droits (studios, maisons de disques, etc.), et la stabilité du nom de ces fichiers.

Consultez notre grand dossier consacré à BitTorrent