Accueil » Actualité » Toshiba arrête officiellement la production d’ordinateurs portables

Toshiba arrête officiellement la production d’ordinateurs portables

Une page se tourne pour Toshiba. Le géant japonais a officiellement annoncé qu’il arrête la production d’ordinateurs portables. Il avait déjà ralenti au cours de ces dernières années, mais c’est maintenant confirmé et officiel.

Image 1 : Toshiba arrête officiellement la production d’ordinateurs portables
Crédit : Caleb Nestor / CC BY-SA

Aussi symbolique qu’elle puisse être après plus de 30 ans d’expertise en ordinateurs portables, l’annonce de Toshiba a discrètement été publiée dans un communiqué de presse repéré par nos confrères de Gizmodo. C’est officiel, Toshiba quitte définitivement le marché des ordinateurs portables. La firme japonaise a déclaré qu’elle a revendu le reste des parts qui lui restaient à Sharp. En effet, ce dernier avait déjà racheté 80,1 % des parts en 2018.

Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2020 par marque

Toshiba était le pionnier des ordinateurs portables

La firme japonaise est souvent reconnue comme étant la pionnière des ordinateurs portables. Et pour cause, le T1100 lancé en 1985 était le premier ordinateur portable disponible pour le grand public. En effet, le Powerbook d’Apple n’est arrivé que 6 ans plus tard. Toshiba a connu son pic de popularité au début des années 2000, mais il a commencé à décliner à la fin de la décennie.

Nous ne savons pas exactement quelles sont les causes de ce déclin lent, mais impardonnable. Cela fait fortement penser à un autre géant japonais bien connu, Sony, qui s’est séparé de ses PC portables VAIO en 2014. Il ne faut pas non plus oublier que la concurrence est très rude sur le marché. Entre les MacBook d’Apple, la gamme XPS de Dell et les ultrabooks d’Asus, il n’y a pas beaucoup de place pour des constructeurs qui ne sont plus aussi connus qu’ils ne l’étaient à l’époque.

En 2018, Sharp avait lancé sa propre marque d’ordinateurs portables, Dynabook, avec le rachat des parts de Toshiba. Aujourd’hui, Sharp détient entièrement Dynabook et Toshiba s’éclipse des ordinateurs portables. Bien entendu, cela n’a rien à voir avec ses autres produits tels que ses solutions de stockage informatique ou d’impression qui restent sur le marché.

Source : Engadget