Accueil » Dossier » Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Image 1 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Voici le Libretto


Toshiba a profité des beaux jours pour annoncer un petit OVNI technologique : le Libretto. Entre tablette et netbook cet ordinateur à double écran tactile rabattable peut s’apparenter à une grande Nintendo DS, à la différence près qu’il s’agit d’un outil complet fonctionnant sous Windows 7.

Une fois ouvert, le Libretto W100 (c’est son nom complet), peut être utilisé à l’horizontale comme à la verticale à la manière d’une tablette. Avant sa commercialisation, probablement au mois d’août et à un nombre d’exemplaires assez restreint, nous avons choisi de vous dévoiler les subtilités de ce produit pas tout à fait comme les autres.

Image 2 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

L’écran tactile

Contrairement à la tablette Courier de Microsoft, qui n’a d’ailleurs jamais vu le jour, le Libretto W100 exploite une version complète de Windows 7 (qui est déjà optimisée pour le tactile). Les deux écrans capacitifs de 7 pouces chacun suffisent à bien naviguer dans les menus, sans véritable effort.

Toshiba a annoncé un prix de  1 000 €, dont on peut imaginer qu’il tient compte du fait que le Libretto embarque un processeur Pentium U5400 – qui le rend plus performant que les netbooks fonctionnant sous Atom – et qu’il est accompagné d’un SSD de 62 Go.

Image 3 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Tablette de poche

Toshiba présente le Libretto W100 comme un ordinateur “de poche”. Il est certes petit, mais avec un écran 7 pouces il vous faudra quand même une grande poche ou une poche de costume par exemple (ce qui vous évitera de l’écraser en vous asseyant). Affichant moins de 900 g, l’encombrement du Libretto tiendra donc plus à sa taille qu’à son poids.

Image 4 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Une charnière un peu trop voyante

Sur le prototype de tablette Waveface Light d’Asus, la charnière se fait très discrète. Pour sa part, Thomas Teckentrup, directeur général chez Toshiba, reconnait que la charnière du Libretto peut être “gênante”, tout en soulignant l’intérêt de pouvoir faire varier l’angle de la tablette (quand vous la refermez, les deux écrans sont protégés).

Pliable mais pas complètement rabattable

La charnière du Libretto W100 est lisse et solide : elle semble pouvoir résister à des années d’utilisation. La légère courbe de la charnière du bas permet une meilleure résistance, mais empêche le Libretto de se rabattre complètement et ne permet donc pas l’utilisation d’un seul écran.

Image 5 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Une bonne prise en main et un refroidissement favorisé

Le Libretto W100 a belle allure avec sa finition en aluminium brossé et sa texture le rend facile à manipuler. Comme il est muni de deux écrans, son autonomie en pâti : elle varie entre 2 et 4 heures mais vous pouvez toujours enlever et remettre la batterie en utilisant ces clapets (un espace qui favorise également le refroidissement de l’appareil).

Image 6 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Un seul port USB

Le Libretto W100 ne dispose que d’un seul port USB, d’une prise de courant située sur la droite de l’appareil et d’une prise écouteurs sur la gauche. Il n’existe pas de sortie VGA ou HDMI, ni de connexion Ethernet sur cette tablette (bien que la 3G soit en option).

Le lecteur de carte Micro SD permet d’étendre la capacité de stockage. Quand on utilise le Libretto comme un « bloc-note », ce que vous ferez à coup sûr quand vous insérerez une carte Micro SD pour copier des fichiers, ce lecteur de carte est idéalement situé en haut de l’écran.

Image 7 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Un clavier tactile à réponse haptique

Si vous appuyez sur la touche située sur le côté de l’écran inférieur ou sur l’icône du clavier dans la barre des tâches, l’écran inférieur se transforme alors en clavier avec réponse haptique ; l’écran tactile multitouche permet de taper rapidement et avec précision (le Libretto dispose également du XT9 prédictive pour accélérer la frappe). Il n’est donc pas muni de stylet et ne reconnaît pas l’écriture manuscrite.

Large et complet

Il y a en fait six différentes sortes de claviers : trois AZERTY (un avec des touches plus grandes et ce modèle avec des touches de fonction), un clavier numérique et deux modèles coupés en deux, ainsi qu’un pavé tactile virtuel. Pressez l’icône du clavier dans le coin supérieur droit pour naviguer parmi les touches.

Image 8 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Pour une rédaction à deux pouces

Si vous souhaitez porter le Libretto des deux mains et tapez avec vos pouces, passez au double clavier. Dans celui-ci, les touches sont arrondies, ce qui nous rappelle le clavier Origami UMPC de Microsoft, qui contient les lignes standard de touches séparées.

Image 9 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Contact facile avec les outils Toshiba

Les outils LifeSpace que Toshiba a installés sur tous les PC de travail tournant sur Windows 7, comme ce panneau d’icônes, de gadgets et de coupures, répondent très bien au caractère tactile de l’appareil. Utilisez l’icône Ciseaux pour couper une zone de l’écran et la faire glisser à travers la charnière sur le tableau pour une sauvegarde ultérieure.

Un module de contrôle d’icônes pour remplacer Windows

Ces icônes sont toujours présentes dans la barre de taches de Windows 7 sur le Libretto. Les icônes de vos applications disposent de peu de place, à moins que vous ne fermiez les icones de notification. Mais elles sont très utiles pour couper le son, basculer entre les fenêtres, ouvrir LifeSpace, faire un zoom et ouvrir le pavé tactile et les claviers virtuels.

Image 10 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Les contrôles de la taille d’un doigt

Sur cette résolution d’écran,  il est difficile de cliquer sur les boutons Fermer et Minimiser, surtout lorsqu’une fenêtre se trouve dans le coin de l’écran. Pressez la barre de titre de n’importe quelle fenêtre pour  ouvrir ces contrôles bien plus grands afin de minimiser, maximiser, fermer ou déplacer une fenêtre.  Vous pouvez également  élargir une fenêtre sur deux écrans ou faire passer une fenêtre d’un écran à un autre.

Une utilisation à deux mains bien pensée

Rester sur deux écrans à 7 pouces signifie que vous pouvez porter le Libretto confortablement dans les deux mains. Il est très stable et assez léger. Vous pouvez atteindre le bouton de mise en marche à droite de l’écran supérieur ou le bouton de clavier à gauche de l’écran inférieur (mais ni l’un ni l’autre ne gênent lorsque vous tournez les écrans latéralement).

Image 11 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Comme dans un livre

Sur la première version que nous avons essayée, vous pouvez pivoter le Libretto dans une direction pour le faire tourner. Attendez-vous à ce que cela change pour le produit final. L’utilisation des deux écrans côte-à-côte est utile pour comparer des informations  ou seulement pour basculer d’une tâche à une autre.

Image 12 : Toshiba Libretto W100 : un ordinateur portable à double écran

Un écran double pas pratique

Sur Windows, cet e-book (à gauche sur la capture d’écran) s’affiche entièrement même s’il y deux écrans (à droite sur la  photo). II est facile de faire rentrer une fenêtre dans un écran mais il sera nécessaire de trouver un logiciel qui sache coordonner les fenêtres pour qu’elles rentrent correctement  dans le double écran du Libretto.