Accueil » Actualité » Toyota investit massivement dans les taxis volants électriques

Toyota investit massivement dans les taxis volants électriques

L’investisseur principal de Joby Aviation est Toyota Motor Corporation avec 394 millions de dollars. Au total, Joby vient de lever 590 millions de dollars pour le développement de son service de taxi aérien électrique.

Image 1 : Toyota investit massivement dans les taxis volants électriques

La start-up californienne fondée en 2009, Joby Aviation, développe un aéronef électrique pour des services de mobilité à la demande en milieu urbain, autrement dit un taxi volant. Le petit avion électrique de 5 places à décollage et atterrissage verticaux devrait disposer d’une autonomie de plus de 240 km pour une vitesse maximum de 320 km/h. Toyota, qui en est le partenaire stratégique, apportera son expertise de fabrication de véhicules.

Taxi volant : voici le concept d’Uber et Hyundai

Toyota, constructeur de taxis volants

Toyota travaillera avec Joby pour concevoir et construire la flotte d’aéronefs électriques à décollage et atterrissage verticaux (ADAV en français et VTOL en anglais) destinés à être utilisés dans le service de transport. Le géant japonais de l’automobile avait déjà investi 100 millions de dollars en 2018 lorsque la startup avait encore du mal à se faire connaître. De tout évidence, Toyota suit de près le développement des taxis volants puisqu’il a dirigé cette dernière levée de fonds.

De plus, Joby Aviation avait déjà annoncé le mois dernier un partenariat avec le géant mondial des VTC, Uber, qui compte lancer un service de taxis volants pour 2023. Selon Joby, « Toyota partagera son expertise en matière de fabrication, de qualité et de contrôle des coûts pour soutenir le développement et la production des avions de Joby Aviation ».

A la manière des autres constructeurs automobiles, Toyota se positionne sur le marché des services de mobilité urbaine. En effet, il vient d’annoncer la création d’un service de leasing et d’autopartage sous la marque Kinto. Toyota va même encore plus loin dans sa recherche sur le véhicule autonome en construisant un prototype de ville au pied du Mont Fuji. Enfin, il est trop tôt pour savoir si une flotte de taxis aériens peut réellement contribuer à améliorer le transport dans les villes ou si ce sera seulement destiné à une poignée de personnes pour éviter les bouchons.

Source : The Verge