Accueil » Dossier » Tumblr : le blog minute arrive en France

Tumblr : le blog minute arrive en France

1 : Du blog à papa au « blog fast-food » 3 : Créer son tumblr 4 : 2009 : à chacun son bout de net

Le concept du blog minute

Image 1 : Tumblr : le blog minute arrive en FranceOn ne choisit pas son extensionDe la même verve que Twitter qui propose de s’exprimer en 140 caractères, le blog minute s’apparente au microblogging. À créer en quelques minutes, ce type d’infrastructure est très simple à prendre en main.

Zéro euros

Contrairement à un blog classique, le blog minute n’engendre aucun frais. Pas de serveur à payer, ni de nom de domaine à acheter. Ici, tout est livré en même temps que l’inscription. Il suffit simplement se faire à l’idée d’avoir une adresse suivie généralement de tumblr.com, soup.io ou encore blogspot.com.

Du blog malbouffe au blog métrosexuel

La facilité d’utilisation et de prise en main des plateformes de blog minute en font de bons supports pour les amateurs de photoblog ou vidéoblog. Loin des sites d’informations ou des blogs qui se prennent au sérieux, les blogs minute sont la cible de l’humour, de l’extraordinaire et même de l’absurde. Pour illustrer ces propos, tumblr est un bon exemple. Sans trop chercher, on tombe rapidement sur des blogs comme This is why you’re fat (voici pourquoi vous êtes gros).

Image 2 : Tumblr : le blog minute arrive en France

La pagination est simple au possible. Un fond d’écran et des photos de plats à tirelarigot. Sa thématique : la malbouffe, ou plutôt les plats les plus improbables et énormes. Entre le hamburger qui prend la moitié de la table, le Kit-Kat géant ou le gâteau aux dix couches de chocolat multicolore, il y en a pour tous les goûts. De quoi s’ouvrir l’appétit… ou pas.

Image 3 : Tumblr : le blog minute arrive en France

Et ce genre de blog est courant sur tumblr. D’autres, comme Look at this fucking hipster (regarde ce foutu « hipster ») se spécialisent dans les accoutrements les plus extravagants (le vélo vagin est particulièrement surprenant) en ne mettant toujours à chaque fois qu’une photo et une vidéo suivie de quelques mots, au mieux une phrase. Enfin, même Blogger possède ses spécimens avec un blog recensant les photos grotesques d’annonces immobilières (It’s lovely, I’ll take it)

Avoir l’idée et se lancer

Image 4 : Tumblr : le blog minute arrive en FranceEn fait, il suffit d’avoir une idée  originale et de se lancer. D’autant plus qu’il existe des fonctions pour proposer aux internautes de contribuer à son projet. Après cela, il ne reste plus qu’à faire le tri entre tous les clichés envoyés et les mettre en ligne. Et la recette fonctionne. À l’origine, ce concept était utilisé sur des blogs classiques comme Failblog ou encore This is Photobomb.

La simplicité de tumblr et de ses comparses a offert à Monsieur Tout-le-Monde les outils pour créer un blog sur les gens qui dorment dans le métro, sur les statuts facebook les plus ridicules ou encore sur les photos de famille qu’on aimerait bien oublier. Pour connaître les ficelles de tumblr, Tom’s Guide s’y est inscrit.

Sommaire :

  1. Du blog à papa au « blog fast-food »
  2. Le concept du blog minute
  3. Créer son tumblr
  4. 2009 : à chacun son bout de net