Accueil » Actualité » Twitter boycotte le dernier Borderlands

Twitter boycotte le dernier Borderlands

À l’approche de la sortie de leur dernier jeu, Borderlands 3, Take-Two s’attire les foudre de Twitter. La raison ? Un drama avec un YouTubeur.

Borderlands 3

Take-Two a annoncé le troisième opus de sa série la plus populaire, Borderlands, pour le 13 septembre 2019. Cependant, une tendance sur Twitter risque de faire chuter les ventes. Les internautes veulent boycotter le jeu.

L’origine de la discorde

Lors de la présentation de leur produit, Take-Two a diffusé plusieurs images du jeu. Le Youtubeur SuppMatto a par la suite posté une vidéo où il parlait du petit nouveau de la licence, utilisant ces images comme vignettes. Take-Two a alors décidé de poursuivre le vidéaste pour atteinte aux droits d’auteurs.

Matt Somers, de son vrai nom, a donc décidé de publier une vidéo expliquant les raisons et conséquences de sa mésentente avec le concepteur de jeu vidéo. Il affirme que la compagnie souhaite faire fermer sa chaîne YouTube considérant qu’il a violé leur politique de confidentialité.

La situation : légalement

Les actions légales n’ont pas commencé, mais Take-Two aurait envoyé des enquêteurs à son domicile pour le questionner et savoir quelles informations il possède sur le jeu. En effet, en dehors des vignettes, le vidéaste semble en savoir plus que ce qui a été rendu public.

Ce dernier se défend en soutenant qu’il a obtenu ces informations par des sources internes à la firme. Ces personnes ayant contribué à la conception de Borderlands 3 seraient donc les fautifs. Il leur est probablement interdit de divulguer des informations d’après leur contrat.

Une communauté rancunière

Pourtant, Take-Two ne s’attaque pas à ces personnes, mais bien à SuppMatto. C’est pour cela que la communauté Twitter s’est indignée du comportement de la compagnie. À leurs yeux, c’est à elle de faire attention à la protection de ses informations.

Ainsi, afin de prendre une certaine revanche sur ces actes, considérés comme immatures, le hashtag #BoycottBorderlands3 a été créé. Le but est de sensibiliser un maximum d’internautes à l’histoire, et de faire ainsi chuter les ventes du jeu. La communauté cherche à nuire à l’entreprise, comme elle a voulu nuire au vidéaste.

Comment Take-Two compte réagir à la situation ? Va-t-il chercher un compromis ? Le hashtag aura-t-il un réel impact sur la popularité du jeu ? Impossible de le savoir pour le moment, c’est à suivre sur les prochaines semaines.