Accueil » Actualité » Twitter : Elon Musk veut repousser le procès à février 2023

Twitter : Elon Musk veut repousser le procès à février 2023

La bataille juridique entre Twitter et Elon Musk ne fait que commencer. Ce dernier souhaite préparer sa défense à son rythme et choisir une date qui lui conviendra.

Faisant suite à l’annonce du retrait de son offre de rachat sur Twitter, Elon Musk doit à présent répondre de ses actes devant la justice. Le cabinet d’avocats Wachtell, Lipton, Rosen & Katz, qui représente Twitter, veut que cette affaire soit traitée dans les plus brefs délais.

Twitter vs Musk
Les dates du proces Twitter – Musk restent incertaines – Crédits : Twitter Pixabay Tama66

La date proposée initialement par l’équipe juridique de Twitter se situait vers la mi-septembre de cette année. Ils justifient d’ailleurs ce choix en rapport à la date butoir du 24 octobre fixée dans l’accord initial de rachat.

Le clan Musk, représenté par le cabinet d’avocats Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan, considère cette demande injuste. Le traitement « à la vitesse de la lumière » d’une telle affaire leur paraît plus qu’irréaliste. Ils auront besoin d’au moins six mois pour préparer un dossier d’une telle ampleur.  

Ils ont en conséquence soumis vendredi une requête de quatorze pages, selon le journal Bloomberg, auprès de la Court of Chancery du Delaware. Pour préparer une défense appropriée, ils souhaitent que le procès ne se tienne pas avant le 13 février 2023.

A lire > Elon Musk se prend pour Chuck Norris et se moque de Twitter

Le spam et les robots au coeur de la dispute entre Musk et Twitter

L’offre de rachat d’Elon Musk sur Twitter s’élevait à 44 milliards de dollars. L’une des clauses du contrat prévoyait qu’un milliard de dollars d’indemnité de rupture de contrat pouvait être infligé à l’une ou l’autre des parties en cas d’échec non justifié de la transaction. C’est donc sur le paiement de cette pénalité que la bataille juridique s’engagera bientôt entre les deux parties.

L’argument principal d’Elon Musk réside dans l’impossibilité de ses équipes de faire une évaluation indépendante et honnête de la vraie valeur de la société. Cette étape est essentielle dans le cadre d’une fusion acquisition. En effet, elle permet de rassurer l’acheteur quant à la réelle valeur de la société à racheter. Musk reproche aux équipes de Twitter d’avoir, volontairement ou non, pas pu ou pas voulu communiquer les statistiques réelles concernant les faux profils et robots qui pullulent sur ce réseau social.

Source : Theverge