Accueil » Actualité » Twitter : les personnes blanches et les femmes favorisées par son algorithme de recadrage

Twitter : les personnes blanches et les femmes favorisées par son algorithme de recadrage

Twitter vient de partager les résultats de son étude qui cherchait à déterminer si l’algorithme de recadrage des images avait des préjugés raciaux. Il avait une légère préférence pour les personnes blanches et les femmes.

L’algorithme de recadrage des images sur Twitter n’était finalement pas totalement neutre. Le réseau social à l’oiseau bleu avait formé l’année dernière une équipe d’experts pour déterminer si l’algorithme de recadrage des images avait des préjugés raciaux. En effet, les utilisateurs étaient nombreux à avoir pointé du doigt cette fonctionnalité. Quand une image grand format avec un visage d’une personne blanche et celui d’une personne noire était postée sur la plateforme, Twitter avait tendance à faire le recadrage sur le visage blanc.

L'algorithme de Twitter a un faible pour les numéro sur les maillots de sport
L’algorithme de Twitter a un faible pour les numéro sur les maillots de sport – Crédits : Yee, Tantipongpipat, Mishra

Après plusieurs mois de recherche, Twitter vient finalement de partager les résultats de son étude. Il est arrivé à la conclusion que le recadrage automatique ne donne pas assez de contrôle aux utilisateurs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les aperçus d’image sont désormais plus grands dans le fil d’actualité sur iOS et Android.

L’algorithme de Twitter favorisait les personnes blanches dans 4 % des cas

Twitter a découvert que l’algorithme de recadrage des images avait tendance à favoriser les personnes blanches et les femmes, mais pas de beaucoup. En effet, lors de l’étude menée, il y avait une différence de 7 % en faveur des femmes blanches par rapport aux femmes noires. Du côté de la gent masculine, la différence était de 2 % pour les hommes blancs. Ainsi, la différence totale était de 4 % en faveur des personnes blanches, homme ou femme.

En plus des préjugés raciaux, Twitter a également testé les préjugés sexistes. Il voulait savoir si l’algorithme préférait recadrer les hommes et s’il avait tendance à recadrer les femmes de manière inappropriée sur une partie de leur corps au lieu de leur visage. Le réseau social a ainsi découvert que l’algorithme préférait les femmes 8 % du temps. Il ne s’est pas non plus révélé irrespectueux dans les tests. En effet, dans les 3 % des cas où il n’a pas recadré l’image sur le visage d’une femme, c’était pour recadrer sur une chose bien spécifique. En l’occurrence, il s’agissait du numéro d’un maillot de sport.

En conclusion, Twitter s’est rendu compte à quel point l’algorithme de recadrage des images peut éventuellement nuire à certains utilisateurs de la plateforme. Le réseau social a donc conclu que les algorithmes ne sont pas toujours adaptés à toutes les situations et plus particulièrement au recadrage des images dans ce cas précis. D’ailleurs, Twitter n’est pas le seul à lutter contre les préjugés des algorithmes. Google va effectivement améliorer sa caméra pour qu’elle soit plus respectueuse des personnes noires.

Source : The Verge