Accueil » Actualité » Twitter lance un abonnement… à 99 dollars/mois !

Twitter lance un abonnement… à 99 dollars/mois !

Image 1 : Twitter lance un abonnement... à 99 dollars/mois !

Après Tweetdeck qui pourrait bien passer en version payante, Twitter continuerait à travailler sur des services premium. Ce week-end, on a appris que le réseau social lançait un service permettant de faire payer un abonnement à ses utilisateurs afin que tous les tweets soient mis en avant.

Depuis 2012, Twitter permet à ses utilisateurs de sponsoriser certains de leurs tweets. Ceux-ci sont alors mis en avant dans l’application et sur le site Internet, affichés comme tels et restent placés en haut de la timeline des utilisateurs qui pourraient être intéressés en fonction de leurs propres abonnements. Un principe qui ne fonctionnait jusque-là que pour quelques tweets qui devaient être sélectionnés par l’utilisateur. Désormais, comme l’a révélé le directeur social média du site The Next Web, Matt Navara, il sera possible de sponsoriser tout son profil, moyennant un abonnement mensuel.

Matt Nvara a en effet reçu un email de la part de Twitter permettant « d’amplifier vos tweets et votre profil pour 99 dollars par mois », après un premier mois d’essai gratuit. Concrètement, tous les tweets de l’utilisateur seront ainsi mis en avant comme de la publicité sur le réseau social et seront visibles également par des utilisateurs qui ne sont pas abonnés initialement à son profil. Twitter permet également, avec cette offre, d’avoir accès toutes les deux semaines à un rapport détaillant la portée, les nouveaux abonnés et les engagements.

Ce n’est pas la première fois que Twitter travaille à pérenniser son chiffre d’affaires avec un service d’abonnement payant, en plus de la simple publicité ponctuelle. En mars dernier, le site The Verge indiquait que le réseau social pourrait lancer une version premium de Tweetdeck pour ses utilisateurs les plus assidus. Celle-ci serait désormais payante, avec un abonnement envisagé de 20 dollars par mois. Quatre mois après la publication de ces informations, Twitter n’a cependant toujours pas réagi.