Accueil » Actualité » Twitter reconnaît avoir utilisé vos adresses mail et vos numéros de téléphone à des fins publicitaires

Twitter reconnaît avoir utilisé vos adresses mail et vos numéros de téléphone à des fins publicitaires

Twitter a reconnu avoir utilisé involontairement les adresses mail et numéros de téléphones de ses utilisateurs à des fins publicitaires. Ces informations sont habituellement collectées dans l’unique but de de renforcer la sécurité d’un compte.

Les affaires d’utilisation illégale de données personnelles, comme Facebook qui espionne votre vie sexuelle, se suivent et se ressemblent dans le monde des réseaux sociaux. Cette fois, c’est Twitter qui est passé près d’un nouveau scandale. La société a publié un communiqué officiel admettant avoir utilisé les informations personnelles de ses utilisateurs dans le cadre de campagnes marketing.

Twitter : comment revenir à l’ancienne version ?

Image 1 : Twitter reconnaît avoir utilisé vos adresses mail et vos numéros de téléphone à des fins publicitaires

Twitter a utilisé par « erreur » vos données personnelles pour faire de la publicité

Les réseaux sociaux comme Twitter offrent ce que l’on appelle un système d’identification à deux facteurs. Pour plus de sécurité, les utilisateurs fournissent leur adresse email et numéro de téléphone, ce qui permet à la plateforme de vérifier leur identité et d’éviter ainsi que des pirates accèdent à leur compte. Ces données ne sont normalement utilisées que dans le but d’offrir une protection supplémentaire.

Twitter a cependant déclaré cette semaine avoir « découvert (…) que ces données ont pu être utilisées par inadvertance à des fins publicitaires ». Cela aurait ainsi permis à des sociétés de faire correspondre des membres du réseau social à des listes marketing utilisées pour proposer des publicités ciblées.

En juillet dernier, Facebook a été condamné à payer cinq milliards de dollars d’amende pour avoir eu recours à une pratique similaire. Twitter a donc préféré prendre les devants et déclare dans son communiqué officiel qu’il s’agit d’une « erreur ». La société ajoute qu’aucune donnée personnelle n’a été partagée avec des entreprises tierces. Elle informe que le problème a été résolu le 17 septembre dernier et que depuis, plus aucune information n’a été utilisée à des fins publicitaires.

Le communiqué ne précise cependant pas pendant combien de temps cette pratique a été en place. Twitter reste vague et déclare simplement que la société n’est pas en mesure de savoir combien de personnes ont été affectées par le problème. Le réseau social n’en est pas à sa première gaffe sur le terrain de la sécurité. Ces deux dernières années, plusieurs fuites relatives aux mots de passe et aux données de géolocalisation ont été découvertes. Le compte du PDG de Twitter lui-même n’a pas été épargné. Y ont été découverts d’ailleurs des messages racistes et nazis.

Source : TechCrunch