Accueil » Actualité » Twitter : un actionnaire engage des poursuites judiciaires contre Elon Musk

Twitter : un actionnaire engage des poursuites judiciaires contre Elon Musk

La saga du rachat de Twitter par Musk continue. Un actionnaire a initié un recours collectif en justice contre Elon Musk, suite à l’abandon de sa procédure d’offre publique de rachat du géant numérique.

Les rendez-vous judiciaires d’Elon Musk s’accumulent suite à son offre avortée de rachat sur Twitter. Le retrait de son offre de 44 milliards a provoqué de nombreux remous. Luigi Crispo, un gros investisseur, accuse Musk de rupture de contrat et de défaut à ses obligations financières envers les actionnaires de la firme.

Nouveau procès pour Musk & Twitter
Un actionnaire de Twitter poursuit Musk en justice -Crédits : Twitter Pixabay Tama66

Il estime que les raisons avancées par Musk de son désengagement, ne sont pas sérieusement étayées. Deux sociétés supplémentaires, parties prenantes de l’accord de rachat, se sont jointes à cette action collective.

Elon Musk est déjà poursuivi par Twitter pour rupture de contrat devant une cour du Delaware. Il a motivé sa décision par l’absence d’informations claires et chiffrées concernant la présence de faux comptes et de robots sur le réseau. Empêché de substantifier la valeur du cours de l’entreprise, il a considéré cette raison suffisante pour retirer son offre.

Le litige porte sur une clause juridique prévoyant qu’un milliard de dollars d’indemnité de rupture de contrat peut être infligé à l’une ou l’autre des parties en cas d’échec non justifié de la transaction. Les actionnaires de Twitter veulent donc que Musk soit forcé à mener à son terme le rachat de 44 milliards. Ou bien que la pénalité de rupture d’un milliard soit versée au profit de la partie lésée (Twitter en l’occurrence).

A lire > Twitter : Elon Musk veut repousser le procès à février 2023

Un procès rapide pour une histoire de gros sous

Les dirigeants de Twitter souhaitent que le procès contre Musk se déroule dans les plus brefs délais. Ce dernier avait demandé un report d’audience en février 2023 pour avoir le temps nécessaire de préparer sa défense. Sa requête a été rejetée par le juge. Twitter a obtenu satisfaction et le premier rendez-vous devant la cour a été fixé au 17 octobre. Le procès ne devrait durer que cinq jours.

Un vote des actionnaires concernant la procédure de rachat a été fixé au 13 septembre. Il est à noter que Crispo détient 5.500 actions Twitter qui, au cours de rachat proposé initialement par Musk à 45,20 dollars, représentent une valeur de près de 300.000 dollars. Au cours actuel de la société, ces actions ne valent que 223.000 : un manque à gagner substantiel pour ce grand actionnaire!

Source : Engadget