Accueil » Actualité » Twitter : vous pourrez bientôt contrôler qui répond à vos tweets

Twitter : vous pourrez bientôt contrôler qui répond à vos tweets

Le réseau social Twitter prend de nouvelles mesures afin de lutter contre le cyberharcèlement sur sa plateforme. La directrice de la gestion des produits, Suzanne Xie, a déclaré lors du CES 2020 que de nouveaux changements autour des tweets vont s’opérer cette année.

Image 1 : Twitter : vous pourrez bientôt contrôler qui répond à vos tweets

Nous sommes en 2020 et pourtant le cyberharcèlement est toujours d’actualité sur les réseaux sociaux. C’est une triste tendance que Twitter va essayer de contrer au mieux. En effet, selon Suzanne Xie, les utilisateurs pourront choisir qui a la possibilité de répondre à leurs tweets.

Twitter bannit les PNG animés à cause d’attaques visant les épileptiques

De nouvelles mesures prises contre le cyberharcèlement

Twitter va mettre à disposition 4 options pour limiter les réponses à différents niveaux :

  • Global : le réglage actuel, tous les utilisateurs de la plateforme peuvent répondre
  • Group : seulement les personnes que vous suivez et/ou mentionnez
  • Panel : seulement les utilisateurs que vous décidez de mentionner
  • Statement : personne, ce tweet est une déclaration et vous ne souhaitez pas de réponse

Ces options permettront aux utilisateurs de Twitter de se protéger contre les réponses toxiques, violentes ou déplacées à leurs tweets. Le cyberharcèlement est malheureusement un phénomène assez fréquent sur le réseau social où certaines personnes s’en servent seulement à des fins toxiques et malveillantes.

YouTube : harcèlement, insultes, contenus interdits, la censure tombe

Par contre, si votre compte est en public, n’importe qui pourra toujours le citer même si les réponses sont contrôlées. Pour l’instant, la seule fonctionnalité de contrôle est celle où vous pouvez cacher certaines réponses. Celles-ci sont mises de côté mais les utilisateurs peuvent toujours les lire. De plus, il est fort probable que l’option « Statement » soit utilisée par les politiciens, célébrités ou influenceurs qui ne souhaitent pas lancer de débat. Quoique ces tweets pourraient aussi être utilisés pour propager des opinions controversées. Le souci est que les personnes malicieuses pourront continuer à citer les tweets des personnes à qui ils veulent du mal. C’est pourquoi Suzanne Xie a affirmé qu’ils vont aussi essayer de mettre en place une solution à ce potentiel problème.

Injures, harcèlement, spams : comment supprimer définitivement les commentaires négatifs sur vos réseaux sociaux ?

Enfin, les dirigeants de Twitter ont déclaré que la plateforme intègrera de nouvelles fonctionnalités dans un futur proche. Les options des réponses aux tweets vont être disponibles dans l’année pour certaines régions. Nous verrons dans le temps si ce contrôle des réponses est une bonne idée ou s’il incite certaines personnes à signaler les tweets qu’ils désapprouvent.

Source : The Next Web