Accueil » Actualité » Uber Eats propose d’apprendre à cuisiner

Uber Eats propose d’apprendre à cuisiner

La firme teste la réservation de cours de cuisine sur son application Uber Eats. Une expérimentation de courte durée et sur un territoire restreint, mais qui marque la volonté de la firme de se diversifier pour prendre la place de l’application indispensable, quel que soit le service.

Image 1 : Uber Eats propose d’apprendre à cuisiner

Plutôt que de commander votre diner sur l’application Uber Eats, elle propose désormais de prendre des cours de cuisine. La firme qui souhaite devenir le service incontournable dans tous les domaines lance l’expérience dans la région de San Francisco pour l’étendre à d’autres régions en cas de succès.

Uber teste la réservation de cours de cuisine pour l’étendre à d’autres services

L’expérimentation est conduite à toute petite échelle pour le moment. Les clients qui se situent autour de San Francisco disposent de deux nouvelles options dans l’application pour prendre des cours de cuisine chinoise à 75 $ ou de cuisine nigérienne à 55 $. Le service ne sera disponible que pour une durée limitée, il se terminera le 17 novembre. 

En cas de réussite, la réservation de cours de cuisine sera probablement étendue à d’autres régions, mais il pourrait être suivi par le lancement d’autres services. La firme n’en est d’ailleurs pas à son premier essai : Uber a également lancé un service pour trouver un emploi

Le test s’inscrit dans une volonté de diversification de ses services pour tenter d’endiguer les pertes records qu’Uber enregistre chaque trimestre. En septembre, Dara Khosrowshahi, PDG d’Uber, a annoncé que l’entreprise souhaite rassembler tous ses services dans l’application Uber principale. Un véritable défi compte tenu de la variété des marchés sur lesquelles la firme pourrait se lancer.

Parallèlement, l’entreprise continue de se développer sur le marché du transport. En partenariat avec cityscoot, Uber a récemment un service de location de scooters électriques à Paris.

Source : Forbes