Accueil » Actualité » Uber louait des voitures défectueuses à ses chauffeurs de Singapour

Uber louait des voitures défectueuses à ses chauffeurs de Singapour

Image 1 : Uber louait des voitures défectueuses à ses chauffeurs de Singapour

Uber doit faire face à un nouveau scandale. Le service de covoiturage aurait loué des voitures défectueuses à ses chauffeurs à Singapour. Un de ses véhicules défectueux a notamment pris feu alors que le chauffeur était au volant.

L’année dernière, Uber avait acheté 1 000 Honda Vezels pour les louer à ses chauffeurs. Le problème est qu’entre temps, Honda avait rappelé ses voitures, car elles étaient défectueuses. Un composant électrique pouvait en effet causer une surchauffe et prendre feu.

D’après le Wall Street Journal, des emails et des documents ont prouvé que les managers d’Uber à Singapour étaient bien au courant du rappel de Honda lorsqu’ils ont acheté les véhicules défectueux. En janvier, un chauffeur a vu sa voiture prendre feu. Le tableau de bord et le pare-brise ont littéralement fondu. Heureusement, le chauffeur n’a pas été blessé.

Trois jours après, Uber San Francisco avait bien été informé de l’incident. La compagnie avait alors décidé de désactiver les appareils défectueux, mais avait laissé les véhicules sur les routes le temps que ces derniers soient remplacés. 

Cette nouvelle affaire vient noircir un peu plus l’image d’Uber qui connaît depuis plusieurs mois plusieurs scandales. 

>>> Lire aussi : Uber vous fera bientôt payer pour ramener un objet perdu 

Image 2 : Uber louait des voitures défectueuses à ses chauffeurs de Singapour