Accueil » Actualité » Ubisoft restructure son équipe éditoriale pour développer des jeux plus variés

Ubisoft restructure son équipe éditoriale pour développer des jeux plus variés

Ubisoft est bien décidé à repartir du bon pied pour 2020. Il veut offrir de meilleures expériences aux joueurs en créant des jeux plus variés. Pour ce faire, le studio a décidé de changer sa stratégie de production en restructurant l’équipe éditoriale.

Image 1 : Ubisoft restructure son équipe éditoriale pour développer des jeux plus variés

Ubisoft n’a pas passé une très bonne année 2019. Entre les ventes plutôt décevantes et des retards sur 3 titres très attendus (Watch Dogs Legion, Rainbow Six Quarantine et Gods & Monsters), Ubisoft doit changer sa stratégie de production au plus vite afin de ne pas s’effondrer davantage.

Des changements au niveau de la ligne éditoriale

Selon la source VGC (Video Games Chronicles), cela fait une vingtaine d’années que Ubisoft emploie une équipe éditoriale d’environ 100 personnes à Paris. Elle supervise le développement des jeux et a une influence importante sur la direction des titres. Une ou deux personnes imposent principalement leurs idées sur chaque jeu. A cause de ça, une similitude entre les jeux Ubisoft s’est faite récemment ressentir.

La Xbox Series X n’aura aucun jeu exclusif durant sa première année au moins

Afin de diversifier les jeux, Ubisoft a prévu d’étendre et de restructurer l’équipe éditoriale. Concrètement, il y aura 7 vice-présidents, chacun étant assigné à une franchise. Néanmoins, le directeur de la ligne éditoriale, Serge Hascoët, garde le même poste et les mêmes responsabilités. Mais il sera dorénavant là surtout pour vérifier l’avancée du projet aux moments clés du développement. Du coup, les vice-présidents qui ont plus d’autonomie et de liberté créeront des jeux plus personnels et ainsi plus variés.

De plus, les vice-présidents ne seront plus tous basés dans la capitale française. En effet, nous retrouverons toujours Tommy François mais également des membres basés au Canada comme Patrick Plourde (directeur créatif de Child of Light) ainsi que Maxime Béland (directeur créatif des derniers Splinter Cell). Par exemple, à la suite de la performance décevante de Ghost Recon Breakpoint, le PDG Yves Guillemot avait affirmé que le jeu n’était pas assez différent. C’est ce qui l’empêchait de mettre en valeur ses qualités.

Assassin’s Creed Ragnarok : une fuite révèle tout sur les versions PS5 et Xbox Series X

Enfin, il faut quand même dire que Ubisoft a écouté les joueurs et met en place des changements importants afin d’améliorer la qualité des titres développés. Ces changements se feront donc ressentir dans les prochains jeux qui sortiront sur PS5 et Xbox Series S.

Source : TechRadar

Image 2 : Ubisoft restructure son équipe éditoriale pour développer des jeux plus variés