Accueil » Actualité » Un bug de Facebook pour iOS lance la caméra à votre insu

Un bug de Facebook pour iOS lance la caméra à votre insu

L’application mobile Facebook sur iOS utilise la caméra de votre iPhone sans justification. Un « simple » bug selon le porte-parole de la firme qui indique qu’une version corrigée de l’application a déjà été soumise sur l’App Store.

Image 1 : Un bug de Facebook pour iOS lance la caméra à votre insu

Facebook s’illustre à nouveau dans une affaire relative à la confidentialité. Le dernier épisode de la série concerne son application mobile sur la dernière version d’iOS. Le weekend dernier, Joshua Maddux a découvert que l’application Facebook utilise la caméra sans aucune justification, il consultait simplement son fil d’actualité. Rien n’indique que l’enregistrement vidéo est utilisé à des fins d’espionnage, ou dans le cadre de campagnes publicitaires ciblées. Néanmoins, compte tenu de la réputation de la firme, il est légitime d’imaginer le pire.

Un porte-parole de Facebook a depuis confirmé le problème en le qualifiant de simple bug auprès du site TechCrunch : « nous avons introduit un bug qui provoque une navigation partielle vers l’écran de capture adjacent au fil d’actualité lorsque les utilisateurs consultaient des photos ». Il ajoute que les vidéos n’ont pas été envoyées sur les serveurs de la firme, et qu’une version corrigée de l’application est en cours de validation chez Apple.

Cet été Facebook avait aussi été mis en cause dans un scandale d’écoute sur Messenger. Et si cette fois il semble bien s’agir d’un bug, il met en lumière un problème des systèmes d’exploitation mobiles. Qu’il s’agisse d’Android ou d’iOS, ils disposent d’un système de gestion des autorisations très similaire. Leurs utilisateurs peuvent permettre ou interdire l’usage de la caméra, mais s’il est autorisé, l’application peut en faire usage à n’importe quel moment.

Facebook a utilisé les données personnelles de ses utilisateurs pour écraser ses concurrents

L’affaire intervient à tout juste une semaine d’une autre affaire incriminant Facebook dans une fuite de données. Les affaires se multiplient, et rien ne semble impacter Facebook, pas même l’amende record de 5 milliards de dollars dans l’affaire Cambridge Analytica. De quoi faire sourire quand on lit que Facebook vient de lancer un site internet dédié à la confidentialité

Source : TechCrunch