Accueil » Actualité » Un cheval de Troie se fait passer pour une mise à jour Skype

Un cheval de Troie se fait passer pour une mise à jour Skype

Après avoir grimpé pour devenir une référence dans son domaine, le célèbre logiciel de VoIP commence lui aussi à être victime de son succès.

S’il n’était jusqu’à aujourd’hui pas inquiété par d’éventuels programmes malicieux ou autres virus, il n’en est rien aujourd’hui, puisque le logiciel doit affronter l’arrivée d’un cheval de Troie se faisant passer pour lui pour arriver à ses fins…

Allô maman ? C’est encore moi !

Il y a quelques temps, les experts en sécurité devaient avertir le public de l’arrivée d’un cheval de Troie, nommé IRCbot, qui se faisait passer tantôt pour une mise à jour d’un programme largement utilisé (comme la suite logicielle de Symantec), tantôt pour des images pornographiques (il faut bien inciter les gens à cliquer…), et bien d’autres choses encore.
Aujourd’hui, c’est à une variante de ce programme malicieux que nous avons à faire.
Il se répand principalement par e-mail, incitant leurs destinataires à mettre à jour leur version de Skype vers la version 1.4.

« Méfiez vous des contrefaçons » (nième édition)

Ainsi, une fois installée, la fausse mise à jour de Skype va donc pouvoir opérer sur le système.
Un message d’erreur apparaîtra alors sur l’écran de l’utilisateur, et le cheval de Troie peut alors commencer son travail, en bloquant l’accès aux mises à jour de sécurité (histoire de tuer dans l’oeuf toute tentative de régler le problème) et en ouvrant une « backdoor » (porte dérobée) sur le système d’exploitation, donnant ainsi un accès à l’ordinateur depuis l’extérieur à quiconque veut s’y introduire illégalement.
Pour l’instant, MessageLabs, qui a été mis en alerte dimanche dernier, a déjà intercepté 150 de ces mails.
Selon l’entreprise, c’est la première fois que Skype fait l’objet d’une usurpation de la part d’un malware…

Source : News.com