Accueil » Actualité » Un grand chocolatier se met à la 3D pour imprimer ses chocolats

Un grand chocolatier se met à la 3D pour imprimer ses chocolats

Le fabricant Barry Callebaut a annoncé qu’il allait dévoiler prochainement son nouveau studio d’impression 3D, qui peut imprimer des milliers d’unités, tout en conservant un aspect « fait main ».

Image 1 : Un grand chocolatier se met à la 3D pour imprimer ses chocolats

Après la fabrication d’immeubles de bureaux ou encore de lanceurs spatiaux, l’impression 3D pourrait bien révolutionner l’industrie du chocolat. En effet, le chocolatier suisse Barry Callebaut a annoncé qu’il allait commencer à produire des chocolats individuels en 3D, pour des clients comme des hôtels, des chaînes de café et des restaurants. 

Dans son communiqué de presse, l’entreprise a précisé qu’elle allait utiliser un studio d’impression 3D innovant et unique au monde, puisqu’il peut imprimer des milliers d’unités, tout en conservant sur apparence « sur mesure, faite à la main ». Ce service sera d’abord disponible uniquement en Europe, puis dans d’autres pays qui les clients sont satisfaits des produits. 

La course à la réduction des coûts

Si Barry Callebaut n’est pas un nom mondialement connu, il travaille quotidiennement avec des marques comme Nestlé, Unilever ou Hershey. Cette décision peut donc influencer les concurrents, qui vont aussi devoir s’aligner au niveau des coûts. Pablo Perversi, le responsable de l’innovation chez Barry Callebaut, a décrit le studio comme une « innovation de rupture technologique qui positionne les marques Barry Callebaut et Mona Lisa au premier rang de l’industrie ». 

Face à l’augmentation du prix du cacao, les chocolatiers doivent faire preuve d’inventivité pour continuer à proposer de bons produits à bas prix. Malgré des crises économiques à répétition, le marché du chocolat semble être épargné. En effet, le cabinet d’études Technavio, basé à Londres, estime que le marché mondiale de la confiserie et du chocolat va connaitre une augmentation de 20 milliards de dollars dans les 3 prochaines années.

L’impression 3D dans l’industrie du chocolat n’est pas nouvelle, mais c’est la première fois qu’elle atteint un tel niveau de précision. Afin de faire du bruit, Barry Callebaut mise d’abord sur le haut-de-gamme, avec les hôtels Van der Valk comme premier client. 

Source : Business Insider