Accueil » Actualité » Un homme d’affaire russe livré aux USA par la Suisse

Un homme d’affaire russe livré aux USA par la Suisse

Samedi soir, des journalistes suisses ont confirmé l’extradition de Vladislav Klyushin, un homme d’affaire russe. Après des mois de lutte, l’homme d’affaire, connu pour ses liens avec le Kremlin, a été renvoyé dans un vol vers les Etats-Unis.

Vladislav Klyushin est un homme d’affaires russe de 41 ans. Il est responsable de la société informatique M-13. Il s’agit d’une société de services de cybersécurité et de surveillance des médias. Cette société est basée à Moscou. Vladislav Klyushin a également des liens avec le Kremlin, le centre politique de la fédération de Russie. Il aurait également des liens avec les ministères. Il serait jugé pour les faits suivants : vol d’information sur les réseaux informatiques américains, ainsi que blanchiment de dizaine de millions de dollars de profits illégaux. Mais il nie toutes les accusations contre lui, par l’intermédiaire de son avocat. Il accuse également les Etats-Unis d’avoir des arrière-pensées politiques.

Le groupe avait accès à des informations privilégiées sur l'évolution des prix - Crédits : Unsplash
Le groupe avait accès à des informations privilégiées sur l’évolution des prix – Crédits : Unsplash

Un plan de longue date

Le bureau du procureur américain à Boston a déclaré que Klyushin ainsi que quatre partenaires avaient adopté un plan entre 2018 et 2020. Le groupe comprend notamment un ancien officier du renseignement. Il a déjà été inculpé dans une affaire de piratage électoral en 2016. Leur plan permet de jouer sur les marchés boursiers en volant des rapports confidentiels sur les bénéfices de plusieurs entreprises américaines. Grâce à ces informations, le groupe peut acheter et vendre des actions, puisqu’ils possèdent des informations privilégiées sur la hausse et la baisse des prix.

C’est depuis Zurich que les autorités suisses ont extradié Vladislav Klyushin vers les Etats-Unis. Sa peine pourrait s’étendre jusqu’à plusieurs décennies de prison. Cependant, la Russie voit ce jugement comme une excuse pour faire extrader un de ses ressortissants vers les Etats-Unis, dans une sorte de « chasse » aux Russes de la part des Etats-Unis.

Source: Gizmodo