Accueil » Actualité » Un nouveau minéral découvert dans un diamant venu des profondeurs

Un nouveau minéral découvert dans un diamant venu des profondeurs

La davemaoite est un minéral dont l’existence théorique était connue, mais elle n’avait jamais été observée jusqu’à aujourd’hui.

Il y a des scientifiques qui vivent la tête dans les étoiles et qui cherchent à en apprendre plus sur notre planète en observant d’autres corps célestes. Et il y en a d’autres, beaucoup plus terre à terre, qui travaillent à ce qu’il se passe sous nos pieds. C’est à cette seconde catégorie que l’on doit la découverte d’un nouveau minéral : la Davemaoite.

Image 1 : Un nouveau minéral découvert dans un diamant venu des profondeurs
Photo d’un cristal de roche. Crédit : pixabay

C’est au cœur d’un diamant du Botswana, formé à environ 660 kilomètres sous la surface que l’équipe à fait la découverte de ce minéral, connu des scientifiques, mais jamais observé en direct. Passant ainsi de la théorie au concret, l’Association internationale de minéralogie a confirmé son inscription en tant que nouveau minéral.

Un matériau connu, sous une forme inconnue

Le minéral en question, nommé en l’honneur du géophysicien Ho-kwang (Dave) Mao, se compose d’un silicate de calcium de formule CaSiO3. Une forme courante de ce minéral, appelée wollastonite, se trouve facilement à la surface de notre planète.

A lire aussi > Ce rubis renfermait des traces de vies vieilles de 2,5 milliards d’années

La grande différence entre les deux minéraux se situe dans la structure cristalline. Celle de la davemaoite ne peut se former que sous haute pression et haute température. Ce genre de conditions ne se trouve qu’en profondeur.

Malheureusement, ce minéral a tendance à se décomposer lorsqu’il remonte à la surface. C’est pourquoi il n’avait jamais été observé jusqu’à ce que les scientifiques le découvrent, prisonnier d’un diamant. Ne mesurant que quelques micromètres, l’équipe a pu le détecter grâce à une technique très avancée : la diffraction des rayons X par synchrotron. En quelques mots, il s’agit de concentrer un faisceau de rayons X très puissant à des endroits précis et observer la manière dont il est renvoyé.

Un rôle important et une nouvelle voie de recherche

Selon les scientifiques, la davemaoite jouerait un rôle important dans la géochimie du manteau terrestre. Elle contiendrait d’autres oligo-éléments comme l’uranium qui contribuerait à générer de la chaleur dans le manteau. Comme on le sait d’après les études menées sur Mars, cette chaleur peut avoir une importance capitale pour l’atmosphère d’une planète.

Un tel échantillon montre que les diamants peuvent se former plus profondément que prévu et suscite de nouveaux espoirs de découvertes pour les scientifiques. Une occasion pour la science, après la découverte d’une cinquième couche dans le noyau, de combler son manque de connaissance sur l’intérieur de notre planète.

Source : space.com