Accueil » Actualité » Un ordinateur contenant les malwares les plus dangereux vendu pour 1 000 000 €

Un ordinateur contenant les malwares les plus dangereux vendu pour 1 000 000 €

Image 1 : Un ordinateur contenant les malwares les plus dangereux vendu pour 1 000 000 €

« The persistence of Chaos » : c’est le nom de l’ordinateur le plus dangereux du monde. Cette installation a été réalisée par Guo O Dong, qui a voulu « donner une forme physique aux cyber menaces ». Avec l’aide de Deep Instinct, une entreprise de cybersécurité, l’artiste a installé six des malwares les plus virulents jamais créés sur un simple Samsung NC10 sous Windows XP.

L’acquéreur de cette œuvre d’art d’un nouveau genre a déboursé pas moins de 1,2 million de dollars (1 million d’euros). Il est pourtant hors de question pour lui d’en « profiter » pleinement. Le contrat de vente stipule qu’il lui est interdit de brancher une clé USB ou de le connecter à Internet. Preuve qu’il faut vraiment se méfier de cet appareil : il tourne actuellement dans un environnement totalement hermétique.

>> BitDefender découvre une grosse faille de sécurité dans les processeurs Intel

À eux six, les malwares ont engendré pas moins de 95 milliards de dollars (85 milliards d’euros) de dégâts, et bien qu’ils soient désormais considérés comme obsolètes, toute mauvaise utilisation ou fuite pourrait être désastreuse. « The persistence of Chaos » intègre tous les plus grands noms du malware : WannaCry, qui aurait été créé par la Corée du Nord, ILOVEYOU (qui a affecté plus de 500 000 systèmes), ou encore SoBig (33 milliards d’euros de dégâts), MyDoom, DarkTequila, et BlackEnergy, le virus qui a permis de plonger l’Ukraine dans le noir en décembre 2015.

>> Le système informatique de Baltimore se fait prendre en otage par un ransomware