Accueil » Actualité » Un rover chinois se pose sur la face cachée de la Lune

Un rover chinois se pose sur la face cachée de la Lune

Image 1 : Un rover chinois se pose sur la face cachée de la Lune

En faisant alunir leur sonde Chang’e 4 sur la face cachée de la Lune mercredi dernier, les Chinois s’inscrivent encore un peu plus dans le club des nations « spatiales ». Le rover lunaire s’est posé sans encombre dans le bassin Pôle Sud-Aitken, un cratère de 2500 km de large dont on ne voit jamais la surface depuis la Terre.

>> Respirer de la poussière de Lune pourrait être cancérigène

Si les Américains peuvent se targuer d’avoir posé le pied sur la Lune, seuls les Chinois peuvent désormais affirmer en avoir exploré la face cachée. C’est que la tâche est plus difficile qu’elle en a l’air. Il est en effet très difficile de garder le contact et de contrôler des sondes et robots lorsqu’il n’existe aucun contact visuel et que l’astre bloque les communications. Pour ne pas naviguer « en aveugle », l’Administration spatiale nationale chinoise a, au préalable, envoyé un satellite servant de relais entre Chang’e et les équipes sur Terre.

La sonde spatiale lunaire est équipée de diverses caméras et spectromètres qui lui permettront d’étudier les radiations basse fréquence à la surface du satellite, d’étudier la structure du sol dans les environs immédiats du rover ou encore d’analyser la topographie et la composition minérale de la face cachée de la Lune. Chang’e 4 s’intéressera aussi au ciel, puisque la sonde sera idéalement située pour observer notre système solaire.

>> À lire : 10 choses hallucinantes réalisées dans l’espace