Accueil » Actualité » Un siège de voiture bardé de capteurs pour lutter contre la somnolence

Un siège de voiture bardé de capteurs pour lutter contre la somnolence

Image 1 : Un siège de voiture bardé de capteurs pour lutter contre la somnolence

En attendant que les voitures autonomes s’occupent de décharger les conducteurs de leur responsabilité au volant d’une voiture, certains projets ont dans l’idée de l’aider dans sa tâche. C’est par exemple le cas du siège automobile connecté Harken, pour Heart and Respiration In-Car Embedded Non-Intrusive Sensors. Mis au point en Espagne par l’Institut de Biomécaniques de Valence (IBV), ce prototype est doté de capteurs, l’un dans la ceinture de sécurité afin de lire temps réel le rythme cardiaque du conducteur, l’autre dans le dossier, capable de monitorer sa respiration.

Ces informations s’avèrent être cruciale pour contrôler l’état du conducteur, comme l’explique Jose Solaz, le directeur de l’innovation d’IBV : « La variation du rythme cardiaque et de la respiration sont de bons indicateurs pour connaître l’état du conducteur puisqu’ils sont liés à la fatigue. (…) Lorsque quelqu’un entre dans un état de fatigue ou de somnolence, des modifications sont visibles dans leurs rythmes cardiaques et la respiration ; Harken peut contrôler ces variables et ainsi prévenir le conducteur avant le début des symptômes de la fatigue ».

Si la personne est en train de s’endormir au volant, une alerte pourra retentir afin de l’en empêcher. Plutôt que de perdre le contrôle de son véhicule, il pourra plutôt décider de s’arrêter se reposer avant de reprendre la route. Des essais concluants ont été menés sur des pistes privées, IBV compte maintenant tester leur technologie sur route ouverte, le but étant bien entendu de la commercialiser.

HARKEN (Heart and respiration in-car embedded nonintrusive sensors)