Accueil » Actualité » Un tueur à gage trahi par sa montre connectée

Un tueur à gage trahi par sa montre connectée

Les données tirées des objets connectés sont souvent utilisées par les forces de police au cours de leurs enquêtes. Mark Fellows, un coureur, cycliste et tueur à gages britannique, a été condamné à perpétuité pour les meurtres de deux gangsters rivaux. C’est le GPS de sa montre connectée qui l’a trahi.

>>> Un meurtrier confondu grâce à l’app Santé de son iPhone

Image 1 : Un tueur à gage trahi par sa montre connectée

On n’imagine pas le nombre d’informations que dévoilent les objets du quotidien, les gadgets connectés tout particulièrement. Ce tueur à gages, qui était aussi connu sous le pseudonyme « Iceman » a fait les frais de son ignorance, puisque ce sont les informations découvertes par la police dans sa montre fitness Garmin Forerunner qui l’ont confondu. Iceman a été condamné à perpétuité pour le meurtre de deux membres d’un gang rival.

>>> Les écrans de nos smartphones nous trahissent en espionnant nos gestes

Les assassinats se sont déroulés en 2015, et bien que la police anglaise nourrissait des soupçons concernant l’implication de Mr Fellows, elle n’a pu prouver sa culpabilité qu’après plusieurs années d’une enquête scientifique qui n’aurait pas fait tache dans un épisode de CSI. C’est en analysant les données GPS contenues la montre connectée que les enquêteurs ont constaté que le tueur avait très méticuleusement repéré le lieu du crime au cours de plusieurs séances de jogging.

>>> [Test] Garmin Forerunner 645 Music : let’s dance