Accueil » Actualité » Une carte qui précise les zones interdites aux drones

Une carte qui précise les zones interdites aux drones

Image 1 : Une carte qui précise les zones interdites aux dronesNul n’est censé ignorer la loi et la loi indique qu’il est des zones dont le survol en drone est interdit. Jusqu’alors, il n’existait aucun moyen de connaître ou repérer ces espaces interdits aux quadricoptères amateurs. La dernière mise à jour de Géoportail change la donne.

Le gouvernement, l’Institut Géographique National (IGN) et la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) viennent de mettre en ligne une carte interactive destinée aux propriétaires de drones. Désormais, ils peuvent avoir rapidement connaissance des lieux où leurs engins sont interdits.

En choisissant le filtre idoine réservé aux drones de loisir, on obtient une carte du territoire tachetée d’un dégradé allant du rouge vif au jaune clair. Chaque palier indique soit une interdiction de survol, soit une altitude maximale à ne pas dépasser. Sur les zones non colorées, les pilotes amateurs peuvent laisser libre cours à leurs plans de vol, sans toutefois dépasser l’altitude légale de 150 m. Si l’une ou l’autre des ces limitations n’est pas respectée, le contrevenant s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 € et un an d’emprisonnement.

>>> Lire : Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?