Accueil » Actualité » Une exoplanète de la taille de Jupiter découverte en orbite autour d’une naine blanche

Une exoplanète de la taille de Jupiter découverte en orbite autour d’une naine blanche

Les astronomes ont repéré les signes d’une planète géante intacte encerclant un cadavre stellaire superdense connu sous le nom de naine blanche.

Nous avons peut-être maintenant la preuve directe que les planètes peuvent survivre à violente agitation qui accompagne la mort de leur étoile hôte.

WD 1856 b - centre de vol spatial Goddard de la NASA
Crédit : WD 1856 b – centre de vol spatial Goddard de la NASA

En utilisant le satellite TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite) de la NASA et plusieurs télescopes au sol, les astronomes ont découvert une planète de la taille de Jupiter en orbite autour d’une étoile naine blanche proche, appelée WD 1856+534, qui serait 40% plus grande que la Terre.

En effet, la naine blanche fait environ 18 000 km de diamètre, a au moins 6 milliards d’années et est un membre éloigné d’un système stellaire triple. Le système WD 1856+534, également connu sous les noms de TIC 267574918 et LP 141-14, est situé à environ 80 années-lumière dans la constellation de Draco.

La planète, de la taille de Jupiter, appelée WD 1856 b, est environ sept fois plus grand que la naine blanche. La planète fait le tour de la naine blanche toutes les 34 heures, soit plus de 60 fois plus vite que Mercure autour de notre Soleil.

Cette découverte n’est pas la première, mais corrobore l’hypothèse qu’une planète pourrait survivre à une supernova

Avec le temps, les étoiles entrent dans différentes étapes de leur propre cycle de vie, et pour beaucoup d’entre elles, devenir une naine blanche est l’étape finale. À ce stade de la vie d’une étoile, elle a généralement détruit à peu près tout ce qui l’entoure. En effet, l’explosion d’une supernova aurait causé une extinction massive il y a 359 millions d’années sur Terre. Cependant, cette découverte prouve que d’autres scénarios sont possibles.

« WD 1856 b s’est en quelque sorte rapproché de sa naine blanche et a réussi à rester en un seul morceau. », a déclaré Andrew Vanderburg, auteur principal de l’étude, dans un communiqué. « Le processus de création de la naine blanche détruit les planètes voisines, et tout ce qui s’approche trop près est généralement déchiré par l’immense gravité de l’étoile. Nous avons encore beaucoup de questions sur la façon dont WD 1856 b est arrivée à son emplacement actuel sans rencontrer l’un de ces destins. ». Récemment, d’autres scientifiques ont découvert une étoile naine blanche éjectée dans la Voie lactée par une supernova thermonucléaire.

Source : NASA