Accueil » Actualité » Une faille Bluetooth permet de hacker les smartphones Android

Une faille Bluetooth permet de hacker les smartphones Android

Image 1 : Une faille Bluetooth permet de hacker les smartphones Android

Armis, entreprise spécialisée dans la sécurité informatique a fait la découverte d’une nouvelle cyberattaque baptisée Blueborne. Jugée dangereuse, elle profite d’une faille Bluetooth pour hacker les smartphones Android. Blueborne semble avoir majoritairement touché les smartphones Android. Les appareils iOS et Windows ont pour la plupart été épargnés par l’attaque grâce à leurs derniers patchs de sécurité. Ce n’était pas le cas d’Android, dont le parc de smartphones est moins à jour. 

L’attaque Blueborne peut s’introduire dans le smartphone sans même que l’utilisateur ne s’en rende compte. Dès que l’utilisateur active le Bluetooth sur son téléphone, Blueborne peut en effet s’introduire et prendre le contrôle du terminal à distance. Le hackeur peut alors avoir accès aux données personnelles de la personne, ses contacts, ses photos, etc. L’ampleur de l’attaque varie d’un appareil à un autre. De plus, le hacker doit bien souvent rester à portée de l’appareil ciblé, ce qui est très facile dans les espaces publics des grandes villes.

Si depuis, Google a rapidement lancé un patch de sécurité notamment sur ses smartphones Pixel, il n’y a pas encore de solution miracle pour tous les smartphones Android. Ainsi, selon Armis, le moyen le plus sûr en attendant une meilleure solution reste de désactiver sa connexion Bluetooth le plus souvent possible.

>>> Lire aussi : Facebook Messenger : un malware se cache dans les vidéos

Blueborne cyberattaque