Accueil » Actualité » Notre style de frappe pour s’authentifier, le rêve à 7 millions de dollars d’une startup

Notre style de frappe pour s’authentifier, le rêve à 7 millions de dollars d’une startup

La startup TypingDNA cherche à lever 7 millions de dollars pour financer le développement d’une nouvelle technologie. En se servant de l’intelligence artificielle, les personnes peuvent être authentifiées avec leur style de frappe sur ordinateurs ou appareils mobiles.

Image 1 : Notre style de frappe pour s'authentifier, le rêve à 7 millions de dollars d'une startup

TypingDNA est une jeune startup âgée de seulement 4 ans. Elle a été fondée à Bucarest en Roumanie. Récemment, son quartier général a été déménagé à Brooklyn, New York. La technologie qu’elle cherche à développer permet d’authentifier quelqu’un en se basant sur son style de frappe, que ce soit sur clavier physique ou tactile.

iPhone : Apple rachète une startup pour faire les meilleurs photophones

Une technologie improbable

Un nouveau dossier déposé auprès de la SEC (U.S. Securities and Exchange Commission) révèle que la startup a été diplômée de Techstars NYC en fin 2018. En début 2019, 1,3 millions d’euros avaient été levés. Depuis, la startup en est à 5,25 millions de dollars et se rapproche du goal de 7 millions.

IPhone : bientôt un capteur d’empreintes sous l’écran d’Apple ?

Ce type de saisie de données biométriques enregistre exactement quand une touche est enfoncée puis relâchée pour identifier la personne qui écrit. Ce même principe peut être appliqué sur un clavier tactile de smartphone ou tablette. Néanmoins, cette technologie n’est apparemment pas nouvelle. En effet, des recherches avaient été effectuées plus de 20 ans en arrière. Cependant, la technologie n’avait pas été prouvée assez précise donc les recherches n’ont pas abouti. De ce côté, TypingDNA affirme que sa technologie a un taux de précision entre 99 et 99,9%.

Wyze : une fuite de données expose les informations personnelles de millions d’utilisateurs

Lorsque TypingDNA a démarré la levée de fonds il y a 11 mois, elle a partagé vouloir utiliser l’argent pour améliorer la technologie et étendre sa présence auprès des entreprises et du secteur financier. L’idéal pour la startup serait de signer des partenariats avec des entreprises axées sur l’identité et la prévention des fraudes. Mais il est encore impossible de savoir si cette technologie d’authentification se montrera assez précise pour être reconnue mondialement.

Source : TechCrunch