Accueil » Actualité » Une Tesla Model 3 se crashe à vive allure dans un camion retourné

Une Tesla Model 3 se crashe à vive allure dans un camion retourné

Une impressionnante image que celle de voir une voiture foncer à vive allure dans un camion couché sur l’autoroute et cela sans même chercher à ralentir. Plus de peur que de mal pour cet accident qui aurait pu être tragique.

Image 1 : Une Tesla Model 3 se crashe à vive allure dans un camion retourné
Crédits : Jack Lin

Si les images surprennent, voire choquent, il faut savoir que personne n’a été blessé. Elles montrent toutefois que bien que l’Autopilot réduit très largement le risque d’accident et progresse d’ailleurs régulièrement, il n’est pas infaillible et le conducteur doit garder le contrôle de son véhicule en toutes circonstances.

Une trop grande confiance dans l’Autopilot

Les vidéos qui font aujourd’hui le tour des réseaux sociaux proviennent de Taïwan et plus exactement de l’autoroute 1. Cet impressionnant accident s’est produit hier, en pleine journée, sous un magnifique soleil. Le conducteur avait largement le temps de réagir et pourtant la Model 3 est venue s’encastrer dans un camion de livraison couché sur la voie de gauche, quasiment sans ralentir.

Il y a matière à s’interroger autour des circonstances de l’accident pourtant si facilement évitable. La police a depuis déclaré que le conducteur de la Tesla affirmait que l’Autopilot était activé avec une vitesse réglée à 110 km/h : « Il pensait que la voiture elle-même détecterait l’obstacle et freinerait automatiquement, mais il a été surpris que la voiture ne ralentisse pas ».

Encore une fois, un conducteur de Tesla a surestimé les capacités de l’Autopilot. Heureusement pour lui, l’accident n’a pas été aussi tragique que celui de l’ingénieur Apple mort au volant de sa Model X. Toutefois, il convient de rappeler que l’Autopilot n’est pas un système de conduite autonome, mais vient seulement apporter une aide. Elon Musk, optimiste, annonce la conduite autonome pour la fin 2020, après l’avoir déjà prédit pour la fin de l’année dernière. C’est pour éviter ce genre d’accident que l’Europe est plus stricte et limite pour l’instant les capacités de conduite autonome.

Source : Autoblog