Accueil » Actualité » Une Tesla Model S hackée pour miner de la cryptomonnaie

Une Tesla Model S hackée pour miner de la cryptomonnaie

Image 1 : Une Tesla Model S hackée pour miner de la cryptomonnaie

Partagée sur la page Facebook du groupe Tesla Owners Worldwide, l’expérience de ce propriétaire d’une Tesla Model S a soulevé beaucoup d’interrogations. Excellent électricien, il a réussi à transformer le coffre de sa voiture en appareil de minage. Afin de ne pas faire exploser sa facture d’électricité, il a utilisé les superchargeurs de la firme américaine. Autrement dit, en excluant le prix de la voiture, il a bénéficié d’une puissance gratuite.

Toutefois, le minage sollicite énormément la batterie du Tesla Model S. Pour que l’opération soit rentable, il faudrait que la voiture reste allumée de manière continue, soit 24 heures sur 24. Comme les cartes graphiques génèrent beaucoup de chaleur et que les conditions d’utilisation ne sont pas similaires à celles d’une conduite normale, le véhicule ne tiendrait pas le coup longtemps. Par ailleurs, les superchargeurs n’étaient pas conçus pour le minage de cryptomonnaie et d’autres propriétaires ont aussi besoin de cette plateforme. Néanmoins, cette expérience ouvrirait peut-être la voie à d’autres innovations plus écologiques.

Le minage de cryptomonnaie nécessite beaucoup de puissance. Puisque chaque transaction doit être approuvée par tous les ordinateurs qui composent le réseau, la consommation électrique atteint des niveaux extrêmement élevés. Cette année, elle a dépassé les 30 TWh, une consommation largement supérieure à  celle d’un pays comme le Maroc.

>>> Lire aussi : Tesla construit la plus grande batterie au monde en moins de 100 jours