Accueil » Actualité » Pour étudier le vent solaire, des scientifiques créent un mini soleil

Pour étudier le vent solaire, des scientifiques créent un mini soleil

Des chercheurs ont recréé un soleil, qu’il ont baptisé Big Red Ball. Leurs expériences visent à mieux étudier la genèse des vents solaires lents.

Image 1 : Pour étudier le vent solaire, des scientifiques créent un mini soleil

Le champ magnétique du soleil influence l’ensemble du système solaire. Des chercheurs de l’Université de Wisconsin-Madison ont créé le Big Red Ball afin de mieux comprendre ce phénomène. Ils ont publié les résultats de leurs études dans la revue Nature Physics.

Une carte à grande échelle du soleil

Le dispositif mesure trois mètres. Il contient du plasma, une substance obtenue à partir de la transformation de l’hélium. Un aimant se trouveau milieu. Un courant électrique crée un champ magnétique, reproduisant ainsi le fonctionnement du soleil.

L’équipe se focalise sur la production et le déplacement du vent solaire « lent ». Aujourd’hui, les documents relatifs aux vents « rapides » sont déjà nombreux. Les scientifiques ont ainsi réussi à recréer La spirale de Parker. Le rôle du plasma dans le processus est clairement établi. Ethan Peterson qualifie ainsi leur invention de « carte à grande échelle. »

Les chercheurs ont installé des sondes à l’intérieur du système. Grâce à elles, ils ont pu observer une mini éruption solaire. Aujourd’hui, ils comprennent mieux leur développement. Ils ont également mesuré la vitesse du plasma au moment de l’explosion. 

Les expériences du Big Red Ball sont conçues pour compléter les missions existantes afin de mieux comprendre le soleil. Rappelons que la sonde Parker de la NASA analyse la couronne solaire. Les scientifiques espèrent percer le mystère de son atmosphère et des vents solaires. Une étude récente a aussi rapporté l’existence de « tsunamis de plasma » à la surface de l’astre.

>>> LightSail 2 : le vaisseau à énergie solaire a fait coucou