Accueil » Actualité » Covid, grippe, VRS, Moderna veut proposer un vaccin 3 en 1

Covid, grippe, VRS, Moderna veut proposer un vaccin 3 en 1

Moderna veut étoffer son vaccin afin qu’il puisse protéger contre le Covid mais aussi contre la grippe et le virus respiratoire syncytial. Le laboratoire espère convaincre les populations peu enclines à aller se faire vacciner trop régulièrement.

Image 1 : Covid, grippe, VRS, Moderna veut proposer un vaccin 3 en 1
Vaccination – Crédit : Mat Napo / Unsplash

D’après une étude de l’University of Utah Health, les vaccins à ARN messager réduisent de 91 % le risque d’infection. Mais avec les mutations du Covid entraînant de nouveaux variants, les laboratoires continuent à plancher activement sur de nouvelles solutions. Moderna et Pfizer/BioNTech travaillent notamment sur un rappel dédié à Omicron, un variant particulièrement contagieux. Une dose booster qui devrait débarquer dans quelques mois. Si les essais cliniques sont concluants, ce rappel pourrait être déployé « au cours de l’été », selon Sandra Fournier, DG de Moderna pour les zones France et Benelux.

Pour mémoire, le PDG de Pfizer avait déjà assuré qu’il sera nécessaire de se faire vacciner chaque année contre le Covid. « Nous nous dirigeons vers une vaccination annuelle, au moins pendant un certain temps », a confirmé dimanche Scott Gottlieb, membre du conseil d’administration de Pfizer.

Covid, grippe, VRS : vers un vaccin à triple protection

De son côté, Moderna veut aller encore plus loin en proposant une dose de rappel capable de bloquer plusieurs maladies. Outre le Covid-19, elle pourrait protéger les populations contre la grippe et le virus respiratoire syncytial responsable des bronchiolites.

« Notre objectif est de pouvoir proposer un seul rappel annuel afin que nous n’ayons pas de problèmes d’adhésion avec des populations réticentes à se faire vacciner deux ou trois fois chaque hiver », a souligné le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, lors du World Forum économique. Et le responsable d’évoquer une fenêtre de sortie pour ce vaccin hybride : « Le meilleur scénario serait l’automne 2023 ». Pour rappel, les vaccins contre la grippe et le VRS basés sur la technologie de l’ARN messager sont encore en cours de développement.

Dans un premiers temps, ce rappel annuel ne sera pas proposé « dans tous les pays ». « Nous sommes persuadés que c’est possible dans certains pays dès l’année prochaine », ajoute Stéphane Bancel. Toujours au sujet des vaccins, une étude affirme que les femmes vaccinées contre le Covid transmettent des anticorps à leurs bébés allaités.

Source : ARS Technica