Accueil » Actualité » Valve répond aux critiques sur la monétisation d’Artifact

Valve répond aux critiques sur la monétisation d’Artifact

Image 1 : Valve répond aux critiques sur la monétisation d'Artifact

L’an passé Valve annonçait son nouveau jeu « Artifact« , un jeu de cartes basé sur l’univers de DotA 2. Toutefois, durant la récente phase de beta-test, les joueurs ont découvert les plans de l’entreprise concernant la monétisation du jeu. Et les voix n’ont pas manqué de s’élever contre la politique choisie.

Pas de paiement, pas de jeu

En effet, la monétisation est ici poussée à l’extrême puisque la plupart des actions requiert un paiement. Pour commencer, le joueur doit acheter le jeu, puis ensuite acheter des cartes pour construire ses decks afin de pouvoir jouer. Les cartes peuvent être gagnées dans le jeu lors d’événements… pour lesquels il faudra évidemment acheter un billet. Et tout cet argent est de l’argent bien réel. Il n’y a pas de monnaie virtuelle comme sur un Hearthstone par exemple, pour permettre à ceux qui n’en ont pas les moyens de progresser malgré tout.

Une réponse en demi-teinte

Le flot de critiques ne s’étant pas fait attendre Valve a répondu en disant qu’ils « travaillaient à un système permettant de transformer ses cartes non désirées en tickets d’événements« . Cette nouvelle fonctionnalité sera ajoutée avant la fin de la période de beta-test. La version finale est attendue pour le 28 Novembre, dans seulement quelques jours.