Accueil » Actualité » Vaunt, les lunettes connectées selon Intel

Vaunt, les lunettes connectées selon Intel

Image 1 : Vaunt, les lunettes connectées selon Intel

On en a vu des fabricants se lancer dans la conception de lunettes intelligentes : Google avec les Google Glass ou encore Snapchat avec les Spectacles. Aucune de ces marques ne peut se vanter d’avoir réussi à intéresser le grand public. Intel a décidé de se lancer sur ce marché, pas tant pour conquérir les masses, mais comme une démonstration de faisabilité.

Le fondeur a conçu des lunettes intelligentes appelées Vaunt. Rien dans leur apparence ne laisse supposer qu’elles intègrent la moindre technologie. La monture est en plastique (la monture pèse 50 grammes) et vous pourrez y intégrer les verres de votre choix. Ainsi, Intel a non seulement opté pour un design très discret et simple, mais aussi pour des fonctionnalités et un équipement minimaux.

À l’intérieur des branches des lunettes se trouve un laser à faible puissance de classe 1, ainsi qu’un processeur, un accéléromètre, une puce Bluetooth et une boussole. Ce laser, dont Intel dit qu’il est  » si faible en puissance qu’il se situe dans la catégorie inférieure d’un laser de classe 1″, projette une image monochrome rouge de 400 x 150 pixels dans l’œil.

Les Intel Vaunt ne servent qu’à une seule chose : afficher des informations. Ici, pas de caméra intégrée ou autre gadget tape-à-l’œil : les Vaunt n’attireront pas l’attention. Intel estime que ces lunettes seront utiles pour rappeler des informations importantes ou encore pour envoyer des notifications en provenance de votre smartphone. Comme le laser rayonne directement dans la rétine, l’image est toujours nette et au point.

Intel souhaite que ces lunettes s’intègrent aussi naturellement que possible dans la vie quotidienne, c’est pour cela que les modèles Vaunt de première génération seront commandés par de subtils mouvements de la tête. Les futurs modèles pourraient en revanche être équipés d’un microphone et avoir accès à des assistants intelligents comme Alexa ou Siri,

Intel n’a pas communiqué de date de mise en vente, et pour cause, puisque le projet n’en est encore qu’à ses balbutiements. En ce qui concerne la fabrication des Vaunt, la piste d’un équipementier partenaire semble plus probable qu’une production en interne estampillée Intel.

>> À lire : Objets connectés : Guides d’achat

Découvrez Tom’s Guide pour plus d’actualités scientifiques et technologiques