Accueil » Dossier » Vélos : passez à la vitesse supérieure !

Vélos : passez à la vitesse supérieure !

Image 1 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

Daemon de M55

Ce qui pourrait être la bicyclette de Batman agrémentée de quelques touches « steampunk » est en réalité un vélo à assistance électrique proposé par la société Hongroise M55. Le « Daemon » est un modèle plutôt urbain à cadre en aluminium et carbone proposé au prix de 10 000 euros environ. Il possède une autonomie d’environ 100 Km et peut rugir à un peu plus de 60 km/h. 

Image 2 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

RoundTail de Lou Tortola

Cette (petite) révolution est à mettre au crédit du canadien Lou Tortola. La nouveauté du RoundTail réside dans la partie arrière du cadre dont le traditionnel triangle a été remplacé par un assemblage de deux cercles censés amortir 60 fois plus les vibrations tout en garantissant au vélo une rigidité latérale équivalente. Le RoundTail a été présenté lors de salons spécialisés outre-Atlantique et devrait être bientôt disponible (prix non encore communiqué).  

Image 3 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

Venge S-Works de Specialized et McLaren

Ce vélo de course pourrait à juste titre être comparé à une Formule 1 à deux roues dans la mesure où sa conception est le fruit de quatre années de recherche du célèbre fabricant Specialized en collaboration avec la non moins fameuse écurie McLaren. Le S-Works + McLaren Venge pèse jute un peu plus de 2 Kg  (2 071 grammes précisément, moins d’un Kg pour le cadre seul) et a bénéficié de l’ensemble des compétences actuelles des deux marques en terme d’aérodynamisme, de travail du carbone et d’optimisations diverse. Le cadre, le boîtier de pédalier et la tige de selle sont d’une seule pièce et le système de câbles entièrement intégré. Il devrait être disponible en mai 2011 au prix de 3 000 euros environ pour le cadre seul et 7 000 euros environ pour le vélo complet.

Image 4 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

Alabamboo

L’aventure de ce vélo écolo, et hors du commun, a débuté en aout 2010. Deux New-Yorkais qui proposaient sur leur site web tous les éléments techniques permettant de construire soi-même un vélo en bambou ont pris la route direction l’Alabama. Leur enthousiasme y a fait des émules et ainsi est né le projet Alabamboo. Celui-ci devrait permettre, dans une démarche de développement durable, « d’industrialiser » le processus et de créer quelques emplois dans la petite ville de Hale County.  

Image 5 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

Elliptigo

Vous aimez à la fois le vélo et la course à pied ? Elliptigo est peut être fait pour vous. Il s’agit en fait d’une grande patinette où la propulsion est obtenue en  « courant » sur deux marchepieds qui transmettent l’énergie à la roue arrière par l’intermédiaire d’un plateau et d’une chaîne. Disponible en ligne au prix de 1 700 euros environ.

Image 6 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

Duo de Audi

Les fans absolus de la marque aux anneaux vont pouvoir compléter la panoplie de véhicules haut de gamme parquée dans leur garage avec un… vélo. Audi propose en effet depuis peu une gamme de bicyclettes faites à la main, en bois, conçue en association avec la marque américaine Renovo. La gamme Duo se compose de trois modèles adaptés pour la ville, la route ou la campagne. A partir de 4 600 euros environ.     

Image 7 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

L’Air Bike d’EADS

Il n’en existe qu’un modèle, il n’est pas à vendre et ce n’est même pas un prototype. L’Air bike est une démonstration technologique produite par EADS, le géant de l’industrie aéronautique et spatiale, visant à mettre en œuvre pour la première fois le concept d’Additive Layer Manufacturing. Ce procédé de fabrication repose sur l’ajout successif de minces couches de poudre de métal, de nylon, de carbone, etc. à partir d’un modèle préalablement conçu en 3D sur ordinateur. Ce procédé additif s’oppose aux techniques soustractives habituellement utilisés pour fabriquer un objet (on part d’un ou de plusieurs matériaux que l’on transforme ou auxquels on « enlève » de la matière). Ce procédé pourrait à plus ou moins long terme être utilisé pour construire tout ou partie d’un avion avec à la clé un gain de poids substantiel et par conséquent d’importantes économies d’énergie.

Image 8 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

Broadsider de Trek

Afin de stimuler leur savoir faire, la marque Trek a laissé libre cour il y a quelques mois à l’imagination de son équipe de designers industriels. Résultat : ils ont imaginé le Broadsider, un vélo concept au look post apocalyptique digne de Mad Max qui s’accompagne des Aventures de Max Malco, un comic créé pour l’occasion.       

Image 9 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

Voltitude

Il ressemble un peu à un vélo, un peu à une patinette mais surtout à un couteau Suisse. Le Voltitude est un vélo pliable électrique imaginé et conçu par deux designers helvètes dans le but de révolutionner la manière dont nous abordons les déplacements en ville. Cet objet aussi fun qu’a priori pratique est censé se plier en 1 seconde (chiffre annoncé par le fabricant) et, grâce à son moteur électrique, procurer une autonomie d’environ 30 Km. Et lorsque vous arrivez au bureau il n’est même pas nécessaire de le porter lorsqu’il est plié puisqu’il suffit de le faire rouler à la manière d’un chariot.

Image 10 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

eRace de KTM

L’autrichien KTM, que l’on connaît surtout pour ses motos tout terrain, propose également une gamme de vélos et en particulier la série e-Bike, dotés d’une assistance électrique. Parmi ceux-ci le eRace qui, tout en n’ayant rien à envier aux vélos traditionnels de la catégorie au niveau de la conception et des équipements, embarque un moteur d’une puissance de 250 W fournissant quatre niveaux d’assistance et quatre niveaux de génération (35, 75, 150 et 300 %) pour une autonomie de 40 à 70 Km en fonction de l’utilisation et un temps de recharge de 3 à 4 heures. 2 400 euros environ.

Image 11 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

Hrotor de Krutor

Le Hrotor est un exemplaire unique, il n’est pas à vendre et ne le sera jamais. Certains trouveront cela dommage mais toujours est-il que ce modèle « porte étendard » de la marque tchèque Krutor, au look très agressif, est entièrement fait de carbone (pour le cadre), d’aluminium et possède un système de transmission dit « planetary gear » intégré au cadre.

Image 12 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

e-Motorbike de Grace

Peut-on encore parler de vélo pour les modèles proposés par le constructeur allemand Grace ? Oui et non. Définis par la société elle-même comme des e-Motorbike, ils ont en effet, en apparence, tout du vélo : un cadre en aluminium (ultra léger), un pédalier, une selle, un guidon… mais sous cette aspect tout à fait classique se cache des technologies issues de la Formule 1, du programme Eurocopter et, surtout, un moteur de 1 300 W intégré à l’axe de la roue arrière lui permettant d’atteindre 45 Km/h (voir vidéo). Différents modèles sont proposés sur le site de Grace pour des prix allant de 4 200 à 8 400 euros environ.

Image 13 : Vélos : passez à la vitesse supérieure !

GoCycle de Karbon Kinetics

Aller au travail en vélo c’est bien mais on arrive trop souvent en sueur et il existe toujours le risque de se le faire voler.C’est sur la base de ces simples constats que Richard Tope et sa société Karbon Kinetics Ltd ont développé le GoCycle, un mini vélo pliable équipé d’un moteur électrique de 250 W.  Et pour passer vraiment inaperçu, vous pouvez même acheter en option la mallette de rangement à glisser sous votre bureau. Disponible en ligne de 1 600 à 1 700 euros en fonction du modèle et des accessoires.