Accueil » Actualité » Virgin Galactic retarde ses vols spatiaux touristiques à cause de ses avions/navettes

Virgin Galactic retarde ses vols spatiaux touristiques à cause de ses avions/navettes

Virgin Galactic a annoncé qu’il repoussait le début de ses vols spatiaux touristiques payants à fin 2022. Son service commercial de tourisme spatial démarrera au quatrième trimestre de 2022 au lieu du troisième trimestre.

Après le vol spatial réussi avec le milliardaire Richard Branson, Virgin Galactic a annoncé l’ouverture de son service de tourisme spatial. La société aérospatiale a lancé la vente de billets pour les vols spatiaux dont un siège coûte 450 000 $. Les billets seront dans un premier temps réservés aux personnes inscrites sur la liste d’attente.

Le vaisseau VSS Imagine
Le vaisseau VSS Imagine – Crédit : Virgin Galactic

Le premier vol commercial d’astronautes privés était prévu pour le troisième trimestre 2022. Néanmoins, Virgin Galactic vient d’annoncer qu’il a repoussé le début des vols spatiaux touristiques au quatrième trimestre de 2022. La raison ? Virgin Galactic prévoit d’abord de remettre à neuf son avion porteur et son vaisseau spatial. Cela va prendre entre 8 et 10 mois.

L’avion porteur et le vaisseau de Virgin Galactic doivent d’abord être remis à neuf avant le prochain vol

Le prochain vol de Virgin Galactic, Unity 23, ne décollera donc qu’à la fin de 2022. Comme la société aérospatiale l’a détaillé il y a quelques mois dans la présentation de son tourisme spatial, les touristes décollent à bord du vaisseau VSS Unity qui est largué à 15 kilomètres d’altitude par son avion porteur. Ensuite, les touristes franchissent la frontière de l’Espace fixée à 80 kilomètres d’altitude pour profiter de quelques minutes d’apesanteur.

Le PDG de Virgin Galactic, Michael Colglazier, a déclaré que : « le nouveau séquençage de notre période d’amélioration et le vol Unity 23 soulignent nos procédures axées sur la sécurité, offrent la voie la plus efficace vers un service commercial et constituent la bonne approche pour notre entreprise et nos clients ».

D’ailleurs, il est important de préciser que le retard de Virgin Galactic n’a rien à voir avec l’enquête de la FAA qui avait interdit tout vol de la navette suite à un problème lors du vol de Richard Branson. Cette enquête s’est récemment terminée et la FAA a autorisé Virgin Galactic à reprendre ses vols spatiaux.

Source : Engadget