Accueil » Actualité » Virgin Orbit : le LauncherOne échoue à son premier test de vol orbital

Virgin Orbit : le LauncherOne échoue à son premier test de vol orbital

Le premier vol orbital du lanceur aéroporté LauncherOne de Virgin Orbit s’est malheureusement soldé par un échec. Peu de temps après la mise à feu du premier étage, le vol a dû être interrompu à cause d’une anomalie qui reste à déterminer.

Le lanceur de Virgin Orbit manque son examen de passage. Une déception, mais pas vraiment une surprise compte tenu des risques du vol de démonstration. C’était en effet la première fois que le lanceur était largué pour rejoindre l’orbite basse. La société fondée par Richard Branson nous avait d’ailleurs avertis que le premier vol en orbite du LauncherOne pourrait mal se terminer, c’est malheureusement ce qu’il s’est passé. 

Image 1 : Virgin Orbit : le LauncherOne échoue à son premier test de vol orbital
Crédit : Virgin Orbit

Comme prévu le Boeing 747-400 modifié a décollé de l’aéroport et port spatial de Mojave en Californie avec sous son aile gauche le lanceur. À une altitude d’environ 10 000 mètres, Cosmic Girl a libéré LauncherOne qui après quelques mètres de chute a allumé le moteur-fusée NewtonThree de son premier étage. Mais avant que le second étage ne prenne le relais pour atteindre l’orbite basse, une anomalie encore inconnue s’est produite, forçant Virgin Orbit à mettre un terme à la mission. Cosmic Girl et ses passagers ont pu rejoindre la base de lancement sains et saufs.

Virgin Orbit assemble un second LauncherOne pour un nouveau vol d’essai

Pour le moment, Virgin Orbit ignore encore les causes de l’échec de son premier vol orbital. L’entreprise attend d’analyser toutes les données recueillies avant de se prononcer publiquement. Un second LauncherOne est néanmoins en cours d’assemblage pour prendre les airs aussi tôt que possible. En cas de succès, la firme pourra effectuer ses premiers lancements commerciaux pour lancer des cubesats pour le compte de la NASA et de l’US Space Force. À terme, Virgin Orbit devrait effectuer une douzaine de vols par an pour mettre en orbite jusqu’à 500 kg de charge utile pour un coût avoisinant les 12 millions de dollars par lancement.

NASA : quels risques pour les astronautes du premier vol habité de SpaceX ?

Source : Virgin Orbit