Accueil » Actualité » Vision EQS : Mercedes invente son concept de berline électrique de demain

Vision EQS : Mercedes invente son concept de berline électrique de demain

Avec la Vision EQS, Mercedes s’est lancé un défi, construire une voiture électrique luxueuse et respectueuse de l’environnement.

Image 1 : Vision EQS : Mercedes invente son concept de berline électrique de demain

Si Mercedez n’est plus totalement étranger aux véhicules électriques, ce n’est toutefois pas ce qui distingue la marque. Avec le Vision EQS, l’idée pour se démarquer est d’appuyer sur l’idée de développement durable.

La voiture éco-respondable de Mercedes

Comment un constructeur peut-il arriver à faire rimer luxe, rêve et environnement ? Si cela paraît impossible c’est pourtant le pari qu’a décidé de relever Mercedez en présentant son concept car Vision EQS au salon de l’automobile de Francfort. L’aspect électrique ne suffit pas à en faire une voiture verte. Il faut frapper plus fort. Alors quelles solutions ont été trouvées ? Un peu de recyclage et beaucoup de marketing.

Alors oui, le cuir n’est pas du vrai cuir, le plastique est issu du recyclage et le bois provient des filières responsables allemandes. Mais voilà tout. En une phrase, l’ensemble de l’aspect écoresponsable est résumé et fait tristement sourire. Si toutefois on fait fit de ce discours marketing, on est devant un très beau concept car s’inspirant du design des yachts. L’extérieur arbore une très belle peinture bicolore et une impressionnante calandre avec des phares à module holographiques capables de modifier l’aspect de l’avant du véhicule. À l’arrière, 229 LED en forme de logo Mercedez créent une bande lumineuse du plus bel effet.

Berline électrique propre, mais puissante

Sous le capot, enfin probablement plutôt dans les roues, se cache une puissance de 350 kW (ou 475 ch) capable d’emmener le Vision EQS de 0 à 100 km/h en moins de 4,5 s. Le couple est de 700Nm et la propulsion intégrale. Là où cette Mercedez se démarque, c’est dans l’autonomie qui est annoncée à 700 km selon les normes WLTP. Mieux encore, en seulement 20 minutes, la batterie sera rechargée à plus de 80 %. Il faudra attendre 2021 pour voir arriver la Classe S électrique issue de ce modèle dans sa forme de série.