Accueil » Actualité » Des chercheurs dotent des souris d’une vision infrarouge

Des chercheurs dotent des souris d’une vision infrarouge

Image 1 : Des chercheurs dotent des souris d'une vision infrarouge

La vision des rongeurs et des humains partage un point commun : est limitée à des longueurs d’onde comprises entre 380 et 740 nanomètres. Avec une longueur d’onde supérieure à 800 nanomètres, l’infrarouge dépasse largement ce seuil. Une étude démontre que des nanoparticules peuvent combler cette lacune.

Les premiers essais sont concluants

La recherche a été menée conjointement par l’Université des sciences et des technologies de chine et la faculté de médecine de l’Université de Massachusetts (États-Unis). Les chercheurs n’ont utilisé aucun appareil. Ils ont seulement versé des gouttes de nanoparticules dans les yeux des souris. Grâce à leur absorption par les bâtonnets et les cônes, les rongeurs ont pu percevoir la lumière infrarouge.

Les scientifiques ont comparé la performance des souris traitées et des autres dans un labyrinthe aquatique ayant la forme d’un Y. L’objectif a consisté à trouver rapidement une cachette éclairée par un infrarouge. Le résultat a été sans appel. Le groupe ayant reçu le traitement réussit systématiquement l’épreuve tandis que l’autre s’appuie beaucoup plus sur la chance.

Les nanoparticules ouvrent de nouvelles opportunités

En plus de cette réussite, les scientifiques ont souligné un point important : l’absence d’effet secondaire. Pourtant, les essais ont duré 10 semaines. Adapter les nanoparticules aux humains est envisageable. Les modifications ne seraient pas trop lourdes. Néanmoins, les recherches ne font que commencer et le chemin à parcourir reste long.

>>> Lire aussi : Les scientifiques chinois ont fait pousser une plante sur la Lune