Accueil » Actualité » Voitures électriques : Plus 15 % de stations de recharge en 2019 en France

Voitures électriques : Plus 15 % de stations de recharge en 2019 en France

Bonne nouvelle pour les possesseurs de véhicules électriques en France, le nombre de stations de recharge a augmenté de 15% en 2019 pour atteindre quasiment 30 000 bornes. Mais beaucoup reste à faire, notamment pour la recharge rapide.

Image 1 : Voitures électriques : Plus 15 % de stations de recharge en 2019 en France

Tout n’est pas tout rose puisque la très grande majorité de ces stations de recharge dispose d’une puissance inférieure à 22 kW, seulement utiles aux courts trajets.

28 666 points de recharge en France, soit 15% de plus en 2019

Dans leur baromètre annuel, Avere-France et Gireve reviennent sur le déploiement des points de recharge de véhicules électriques sur le territoire. Avec 28 666 bornes en décembre 2019, c’est donc une augmentation de 15 % qui est constatée. Cela signifie en d’autres termes, qu’au regard des 213 000 voitures particulières électriques en circulation, 7,4 véhicules se partagent chaque point de recharge. Si ces chiffres sont encourageants, ils ne sont pas excellents.

En effet, si le chiffre est conforme aux exigences européennes en la matière, il y a une grosse disparité sur le territoire. L’Île-de-France et l’Occitanie sont les mieux équipées avec respectivement 4051 et 3439 stations. À elles deux, ces régions représentent près de 24 % des points de recharge publics. Étonnamment, c’est le département du Lot qui dispose du plus grand nombre de points de recharge par habitant, avec 155 pour 100 000 habitants. Le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire, mais aussi la Seine-Saint-Denis ferment la marche avec moins de 10 points de recharge par 100 000 habitants.

Un autre chiffre important est que seules 9 % des bornes délivrent plus de 22 kW. Certes, avec une croissance de 26 % en 2019, ce sont celles avec la croissance la plus rapide, mais cela contraint à une utilisation avec des kilométrages faibles. Seules 2 % des bornes sont capables de délivrer de hautes puissances, c’est-à-dire 120 kW minimum. Pour les longs trajets, il faudra donc posséder une Tesla pour compter sur son réseau de Superchargers de 150 kW et plus, s’ils ne prennent pas feu. Ou on pourra choisir d’attendre le déploiement du réseau Ionity, projet de standard européen initié par BMW, Mercedes-Benz et Ford, dont seulement 2 bornes sont disponibles sur l’Hexagone mais avec une puissance maximale de 350 kW.

Source : Avere-France