Accueil » Actualité » Volkswagen et Intel vont lancer un taxi autonome en Israël

Volkswagen et Intel vont lancer un taxi autonome en Israël

Image 1 : Volkswagen et Intel vont lancer un taxi autonome en Israël

Volkswagen fournira une flotte de voitures électriques, Mobileye installera un logiciel de conduite autonome fourni par Intel et Champion Motors, le deuxième importateur et distributeur de voitures en Israël, assurera la gestion du parc. Les véhicules seront équipés du kit AV, il comprend « une clé de contact, une solution de conduite autonome, les codes de la route, des logiciels de sécurité et des données cartographiques« . Le projet commencerait en début 2019 avec quelques dizaines de voitures. Les trois partenaires espèrent en exploiter une centaine d’ici 2022.

Intel joue sur les deux tableaux

Dans ce regroupement d’entreprises ayant un but commun, c’est la participation d’Intel qui pose le plus de questions. L’entreprise américaine participe déjà activement aux projets d’un groupe comprenant BMW, Mobileye et Fiat Chrysler. Les membres de ce consortium développent une technologie semi-autonome et une autre entièrement autonome pour les voitures de série. Les constructeurs mènent déjà une batterie de tests destinée à éprouver la fiabilité de leur système. Ils ambitionnent aussi de créer une « architecture évolutive » qui pourrait être adoptée par d’autres fabricants.

Intel souligne la différence existant entre les deux projets. Dans le cas du programme en Israël, ses ingénieurs exploitent une entreprise commune, le rôle de la marque américaine consiste à fournir « un kit clé en main qui sera installé sur les voitures VW existantes. »  Pour ce qui est de la collaboration avec BMW, ils conçoivent une solution de conduite autonome pour les véhicules de la compagnie.
Si le partenariat entre Inetl et BMW est plus ancien, celui avec VW en Israel risque d’être plus efficace puisque les premiers véhicules nés de cette collaborations doivent prendre la route en 2019.

>>> Lire aussi : Audi s’associe à Huawei pour la technologie de ses voitures autonomes